/news/provincial
Navigation

Le vol de l’espoir

Des enfants atteints d’un cancer vivent toute une expérience

Le vol de l’espoir
© Photo Karl Tremblay Le pilote Hugo Desrochers (deuxième à partir de la gauche) a fait un grand plaisir aux frères Tommy et Anthony Bélanger en les amenant à bord de son hydravion. Sur la photo, les frangins sont accompagnés de leur père, Stéphane.

Coup d'oeil sur cet article

Hugo Desrochers, un pilote d’Air Canada en rémission d’une leucémie, a permis à 10 enfants atteints d’un cancer hématologique de s’évader de leur maladie le temps d’un vol à bord de son hydravion personnel.

À l’occasion de la journée «Vol d’un survivant à l’autre tenue» au lac Saint-Augustin samedi, 10 petits patients du CHUQ ont pu monter gratuitement à bord de l’hydravion familial de M. Desrochers.

Chaque vol était commandité au coût de 500 $ et la somme totale de 5000 $ a été remise à la Société de leucémie et lymphome du Canada pour les recherches. Les frais d’opération durant la journée ont été assumés par le pilote.

L’an passé, lors de cette activité, un seul enfant a pu monter à bord de l’hydravion. Pour l’édition 2013, M. Desrochers a changé les plans, au grand bonheur des enfants.

«Cette année, je me suis dit que tout ce que je veux faire, c’était de voler avec des enfants», souligne le pilote.

Diagnostiqué d’une leucémie aiguë promyélocytaire en août 2010, à l’âge de 29 ans, Hugo Desrochers est aujourd’hui en rémission.

Des sourires

À sa sortie de l’hydravion, Anthony Bélanger était très emballé de son vol et a parlé toute la journée de son expérience, a fièrement rapporté M. Desrochers. Son frère, Tommy, a eu la chance de l’accompagner et souhaite devenir pilote à son tour et avoir son propre hydravion.

«Pour les enfants, c’est intéressant et avec les réactions que j’ai, ça m’encourage à continuer», a-t-il exprimé.

Samy Lao, 11 ans, a aussi vécu l’expérience. «C’était le fun. C’était comme un manège et c’est la première fois que je fais un tour d’avion. J’avais un peu le vertige» a-t-il souligné.

Bien que l’atterrissage ait été mouvementé, Samy n’a pas eu peur. «Je savais que c’était un pilote expérimenté», a-t-il dit.

Un diagnostic toutes les 27 minutes

La marche Illumine la nuit, principale activité de financement de la Société de leucémie et lymphome du Canada, aura lieu le 28 septembre dès 17 h, au parc de l’Esplanade.

Toutes les 27 minutes, une personne est diagnostiquée d’un cancer du sang au Canada.

 

Commentaires