/news/currentevents
Navigation

Enquête raffinée

Alain Gelly

Coup d'oeil sur cet article

Les policiers qui se lancent dans une enquête criminelle gardent toujours en tête de respecter la Charte des droits et libertés pour que leurs techniques ne puissent faire l’objet de reproches une fois devant la cour.

Les policiers qui se lancent dans une enquête criminelle gardent toujours en tête de respecter la Charte des droits et libertés pour que leurs techniques ne puissent faire l’objet de reproches une fois devant la cour.

Or, les crimes qui sont commis aujourd’hui sont de plus en plus complexes à résoudre. Pour rester efficaces, les policiers doivent donc faire preuve d’initiative, comme ce fut le cas dans le dossier Alain Perreault, où les enquêteurs ont réussi à faire condamner un homme qui n’avait pu être accusé auparavant.

Pourtant, il n’existe pas de domaine plus encadré que celui des enquêtes criminelles. En raison de la jurisprudence, les enquêteurs doivent faire valider constamment leur stratégie.

Ceux-ci mettent trop d’énergie dans une enquête pour prendre le risque de se faire «détruire» des mois d’enquête devant le juge. Chaque étape d’une telle enquête fait donc l’objet d’une vérification avec le bureau des procureurs.

Soupçons sérieux

L’opération Mr. Big, lorsqu’elle est lancée, est donc appuyée sur des soupçons sérieux, puisqu’il est interdit aux policiers d’aller à la «pêche» et d’interpeller une personne sans preuve. Les enquêtes doivent donc être fondées sur des motifs raisonnables. En d’autres mots, avant de débarquer avec ta chaloupe sur le lac, tu t’assures qu’il y a du poisson.

C’est le droit des avocats de la défense d’interpeller les tribunaux afin de limiter le travail des policiers. C’est toutefois aux tribunaux de statuer sur l’interprétation qu’ils en font.

Entre-temps, l’unique objectif des policiers est de trouver suffisamment de preuves pour traduire les criminels en justice. Un rôle qui implique donc de raffiner les techniques d’enquête.

Propos recueillis par Nicolas Saillant

 

Commentaires