/sports/others
Navigation

Le Royal Sélect veut écrire l’histoire

Les hommes de Samir Ghrib visent le doublé au championnat canadien de soccer

Coup d'oeil sur cet article

La formation masculine du Royal Sélect de Beauport partira à la défense de sa conquête canadienne de soccer, du 9 au 14 octobre, à Halifax, en Nouvelle-Écosse.

Les hommes de Samir Ghrib viennent de remporter leur quatrième titre provincial en cinq ans. Avec Michel Mana Nga, Alexandre Lévesque-Tremblay et Samuel Georget en tête, le Royal Sélect a bon espoir de devenir la première formation à remporter le précieux trophée deux années de suite.

«Nous misons sur une meilleure équipe que l’an dernier avec davantage de profondeur. Les gars veulent faire l’histoire», a avancé Ghrib.

Ce dernier a profité d’un mois supplémentaire afin de préparer sa troupe pour la classique nationale.

«Contrairement à l’an dernier, la saison de la Ligue élite du Québec a pris fin à la fin d’août au lieu de septembre. Nous avons donc profité de ce mois pour panser nos plaies.

«Le championnat canadien est un vrai marathon. C’est-à-dire que nous disputerons cinq matchs en six jours! Nous nous présenterons donc à Halifax avec 20 joueurs et deux physiothérapeutes.»

Fête du soccer

Afin de peaufiner sa préparation pour Halifax, le Royal Sélect recevra pour la troisième fois l’Académie de l’Impact de Montréal, dimanche, au terrain Saint-David. La fiche du Royal Sélect contre les Montréalais est d’une victoire et un verdict nul.

«À une semaine du championnat canadien, en plus de nous préparer, nous voulons créer une fête du soccer. Nous invitons les gens en grand nombre afin d’assister au duel entre l’Académie et les champions canadiens en titre. À Halifax, le niveau de compétition sera très relevé et il faudra être prêt. Gagner un titre canadien, c’est bien. Mais le plus difficile est de rester au sommet.»

En plus des hommes, les femmes du Royal Sélect participeront aussi au championnat canadien, qui se tiendra à Halifax. L’an dernier, les protégées de Roxane Cavallo ont pris le quatrième rang à l’échelle nationale.

«Les femmes se pointeront en Nouvelle-Écosse avec beaucoup de détermination et davantage de profondeur que l’an dernier. Il y a deux ans, elles s’étaient inclinées en finale. Ce sera merveilleux de compter deux équipes championnes du Royal Sélect de Beauport», rêve Ghrib.

Le Rouge et Or, deuxième

Dans un autre ordre d’idée, l’équipe féminine de l’Université Laval est semée deuxième au Canada derrière les Gee Gees d’Ottawa. Le Rouge et Or de l’entraîneur Helder Duarte compte six victoires en autant de sorties. Les Lavalloises disputeront leur prochaine rencontre à domicile dimanche, à 16 h, contre les Gaiters de Bishop’s.

Commentaires