/entertainment/music
Navigation
Décès de Pauline Julien

Quinze ans déjà

Quinze ans déjà
photo courtoisie
Les fichiers audios ne sont plus disponibles

Coup d'oeil sur cet article

Le 1er octobre prochain marquera le 15e anniversaire du décès de Pauline Julien, grande dame de la chanson québécoise. En hommage à cette amie perdue, Monique Giroux proposait à quatre voix féminines de s’approprier les chansons de la dame lors d’un concert donné en mai dernier à l’Astral. La

Le 1er octobre prochain marquera le 15e anniversaire du décès de Pauline Julien, grande dame de la chanson québécoise. En hommage à cette amie perdue, Monique Giroux proposait à quatre voix féminines de s’approprier les chansons de la dame lors d’un concert donné en mai dernier à l’Astral. La

Luce Dufault, Laurence Jalbert, Jorane et Marie-Jo Thério se partagent les 16 chansons que l’on retrouve sur Femmes de feu, interprétations des œuvres de Pauline Julien qui ont été enregistrées lors du concert du 13 mai dernier.

«Dans les arrangements de Julie Lamontagne, dans la chimie entre les quatre filles, il y avait quelque chose de magique. Les chansons, l’esprit de Pauline, les quatre sorcières...», raconte Monique Giroux en tentant de décrire l’esprit de cette fameuse soirée.

LES GÊNES DE PAULINE

Pour l’animatrice de radio, il était évident que ce concert hommage devait passer par les voix de ces quatre femmes. «Elles ont toutes des gênes de Pauline! Ce sont des femmes solides, des femmes qui parlent, des femmes qui savent à la fois taper du poing et être d’une infinie tendresse, ce qu’était Pauline.»

Les quatre chanteuses ont personnellement été touchées, inspirées et mises à l’épreuve, chacune à leur manière, par l’expérience de cet hommage à Pauline Julien. À l’intérieur de l’album, Laurence Jalbert écrit: «Crois-le ou non, ce soir-là, tu m’as fait vivre l’un des pires tracs de toute ma vie! J’étais littéralement terrorisée. Je devais avoir le bon ton, la bonne façon de te chanter, toi, la Renarde. Non pas pour t’imiter, mais pour te respecter... Si des femmes comme nous avons une place dans ce métier, c’est grâce à des femmes comme toi, chère Renarde!»

HOMMAGES

C’est la simplicité, la force et la fragilité de Pauline Julien qui aura le plus marqué Monique Giroux pendant la courte période où elle a tenu la main de l’artiste.

«Pauline serait très heureuse de savoir qu’on fait ça. C’est une femme de vie, de feu. Je l’ai admiré toute ma vie et je l’ai côtoyé les trois dernières années de sa vie. Je l’aimais infiniment, elle me manque infiniment. Je suis très contente de lui redonner vie, de rafraîchir la mémoire à ceux qui peut-être l’auraient oubliée. C’est aussi l’occasion de la faire découvrir au plus jeune. C’est un grand personnage québécois, Pauline Julien.»


L’album hommage à Pauline Julien est en écoute intégrale sur Espace.mu jusqu’au 1er octobre. Ce dimanche, 15 h, l’émission Chants Libres à Monique diffusera le spectacle original ainsi que des entrevues avec les quatre chanteuses. L’album sera disponible le 1er octobre.

Découvrez «Femmes de feu : hommage à Pauline Julien», dès le 1er octobre
Commentaires