/entertainment/music
Navigation
Musique | Critique

Le magazine Rolling Stone donne 4,5 étoiles à Reflektor, le nouvel album d’Arcade Fire

« Le meilleur album qu’Arcade Fire ait jamais fait »
Photo d’archives Régine Chassagne, Win Butler et le reste de la bande d’Arcade Fire se sont surpassés avec Reflektor, selon Rolling Stone.

Coup d'oeil sur cet article

Alors qu’Arcade Fire participera ce soir à Saturday Night Live, performance qui sera suivie d’un concert télévisé de 30 minutes sur les ondes de NBC, le magazine Rolling Stone publiait hier une critique dithyrambique de Reflektor, dont la sortie est prévue le 29 octobre.

Alors qu’Arcade Fire participera ce soir à Saturday Night Live, performance qui sera suivie d’un concert télévisé de 30 minutes sur les ondes de NBC, le magazine Rolling Stone publiait hier une critique dithyrambique de Reflektor, dont la sortie est prévue le 29 octobre.

Le critique du magazine Rolling Stone David Fricke a mis la main sur l’un des albums les plus attendus de l’année: Reflektor, du groupe montréalais Arcade Fire.

Le chroniqueur de la réputée publication ne tarit pas d’éloges: «Nouvel album extraordinaire, le groupe passe à la vitesse supérieure», «La façon dont Butler et Chassagne chantent ces lignes dans Reflektor, c’est un moment sublime dans la confusion. C’est aussi un parfait résumé de ce qu’est le groupe, après une décennie de succès grand public», «Le meilleur album qu’Arcade Fire ait jamais fait».

Fait pour la danse

Le critique parle de Reflektor comme d’un album supérieur à The Suburbs, qui a remporté le Grammy de l’Album de l’année en 2011.

«C’est grâce à l’union entre la musique dance moderne et perspicace et le post-punk de James Murphy, le producteur, avec le galop et la facilité naturelle d’Arcade Fire, mêlés à un rythme des Caraïbes. Le résultat est une épopée faite pour la danse.»

Un futur classique ?

Non seulement le critique du Rolling Stone accorde-t-il la quasi-perfection à Reflektor, soit 4,5 étoiles sur 5, il va jusqu’à comparer l’album à de grands classiques.

«Il est tentant de dire que Reflektor est la réponse d’Arcade Fire à l’album double des Rolling Stones de 1972, Exile on Main Street [...], mais Reflektor est plus près du point tournant de classiques tels qu’Achtung Baby de U2 ou Kid A de Radiohead.»

De quoi attiser les attentes des admirateurs d’Arcade Fire. En attendant la sortie de l’album, les fans pourront se rabattre sur la première présentation télévisée de deux nouvelles chansons d’Arcade Fire ce soir, lors de la première de la 39e saison de Saturday Night Live, animée par Tina Fey.

Cette performance sera suivie d’un concert de 30 minutes diffusé sur les ondes de NBC seulement.

Commentaires