/sports/hockey/canadiens
Navigation
Canadien

La grand-mère à la pêche

La grand-mère à la pêche
Photo d’archives

Coup d'oeil sur cet article

Carey Price retire une grande fierté de ses racines autochtones. Ses yeux deviennent plus brillants quand il parle de sa grand-mère de 85 ans, Theresa Holte, la maman de Lynda.

Carey Price retire une grande fierté de ses racines autochtones. Ses yeux deviennent plus brillants quand il parle de sa grand-mère de 85 ans, Theresa Holte, la maman de Lynda.

«Je suis très fier de ma grand-mère. Elle a vécu à une période difficile, a dit Carey. Elle a vraiment connu l’époque de la vie traditionnelle des Autochtones. Elle devait apprendre à survivre en ­exploitant la terre. Elle m’a aussi enseigné les rudiments d’une de nos langues traditionnelles pour la nation Ulkatcho, le carrier.»

Toujours active malgré son âge, Theresa s’offre encore quelques petits voyages de pêche. Le ­Journal de Montréal l’a rencontrée lors d’une sorte de «pow-wow» à Stuie, un minuscule village à un peu plus d’une heure de route à l’ouest d’Anahim Lake.

«Je peux retourner le compliment en disant que je suis aussi très fière de mon petit-fils, Carey, a lancé la grand-maman. Je suis d’ailleurs fière de tous mes petits-enfants, pas juste de Carey.»

La plupart du temps, Theresa regarde attentivement les matchs du Canadien.

«J’aime ça, voir les matchs, mais j’éteins la télévision quand le Canadien perd!»

Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.