/entertainment/music
Navigation

Le twerking : Rihanna reprend le flambeau

Coup d'oeil sur cet article

Danse explicite, voir même pornographique, le twerking est la nouvelle sensation de l’heure et Rihanna l’exploite à fond dans son nouveau vidéoclip Pour It Up.

Danse explicite, voir même pornographique, le twerking est la nouvelle sensation de l’heure et Rihanna l’exploite à fond dans son nouveau vidéoclip Pour It Up.

Si Miley Cyrus a choqué avec sa performance au VMA, Rihanna, elle, a décidé d’élever le twerking à un autre niveau. Nudité, érotisme, sexualité, tout y passe dans son vidéoclip lancé mercredi soir.

Danse d’inspiration africaine, le twerk a fait son apparition dans les années 90 aux États-Unis, alors que la culture hip-hop atteignait des sommets.

Preuve que l’influence des vedettes de la pop n’a pas de limite, le mot twerking a fait son apparition dans l’Oxford Dictionary en 2013.

Phénomène viral

Le twerk semble vouloir succéder au Harlem Shake. Le 25 septembre, 358 personnes se sont rassemblées à Manhattan pour le record du plus grand rassemblement de twerking au monde.

Au printemps dernier, 33 étudiants avaient vu venir le phénomène en se filmant en faisant du twerking. Le directeur l’établissement de San Diego n’a cependant pas aimé le résultat osé: ils ont tous été suspendus.

Sur YouTube, les vidéos tutorielles de twerking se multiplient. Publiée en décembre 2012, la vidéo How to Twerk | Club Dance Move a atteint plus de 16 millions de vues.

Commentaires