/news/provincial
Navigation
Québec | Actualité

Linux dans Saint-Roch: Le logiciel libre prend du galon

Linux
© Photo Jean-François Desgagnés

Coup d'oeil sur cet article

Chef de fil dans l’industrie du logiciel libre au Canada, l’entreprise Savoir-faire Linux a officiellement ouvert ses bureaux dans Saint-Roch, à Québec, jeudi.

Ayant décroché un important contrat octroyé par l’Organisation internationale de la Francophonie, Savoir-faire Linux compte faire du Québec une plaque tournante dans le domaine.

« On est en train de faire du Québec un leader mondial du logiciel libre, a lancé Cyrille Béraud, président de l’entreprise basée à Montréal. Tout est en place. J’étais à Paris la semaine passée, tout le monde parle du Québec.»

Un avis que partage le président du Conseil du trésor, Stéphane Bédard, fervent défenseur du logiciel libre pour ses avantages économiques et son potentiel de création d’emplois. Sur place, il a dit même espérer faire du logiciel libre ce que le multimédia est devenu pour la province.

« Le logiciel libre, c’est payant et on n’est pas emprisonné par une technologie contrôlée par un seul joueur. En plus, on peut exporter les solutions partout dans le monde. Ça peut faire du Québec un pôle de développement (...) C’est de l’emploi et c’est un créneau en croissance», a exprimé le ministre Bédard, sur place.

Le gouvernement péquiste a d’ailleurs déposé, il y a quelques jours, une motion visant à encourager le Québec à favoriser l’utilisation du logiciel libre dans l’administration publique. Un centre d’expertise sur le logiciel libre a aussi été lancé en avril dernier par le gouvernement péquiste afin de positionner cette technologie dans l’écosystème gouvernemental.

Un logiciel libre est un logiciel dont l’utilisation et la modification sont permises librement. Moins coûteux que les logiciels propriétaires, les logiciels libres sont de plus en plus intégrés dans les systèmes informatiques publics à travers le monde.

 

Commentaires