/news/currentevents
Navigation
L’avocate du journal

Force raisonnable

Coup d'oeil sur cet article

Au Québec, la loi prévoit qu’un citoyen doit porter secours à celui dont la vie est en péril.

Au Québec, la loi prévoit qu’un citoyen doit porter secours à celui dont la vie est en péril.

Si vous causez un dommage en ­portant secours, vous pouvez bénéficier d’une certaine protection de la loi, et vous pourrez recevoir une indemnité si vous-même êtes blessé à la suite d’une telle intervention.

CARTE BLANCHE

Mais porter secours à quelqu’un ne ­signifie pas qu’on a carte blanche du ­moment qu’on croit qu’une personne est en danger.

En droit criminel, la défense du «bon samaritain» n’existe pas.

Il est parfois possible d’invoquer la ­légitime défense, qui peut être utilisée non seulement lorsqu’un individu a voulu se protéger soi-même, mais aussi lorsqu’il a voulu protéger une autre ­personne.

Mais pour que cette défense soit retenue par le juge, l’accusé doit démontrer qu’il a agi de façon raisonnable dans les circonstances.

Par exemple, la force utilisée doit donc être proportionnelle à l’attaque, et le danger doit être réel et imminent.

Il est important que les membres d’une société se protègent entre eux, mais lorsque c’est possible, il est préférable d’appeler les policiers et non de tenter de se faire justice soi-même.

Commentaires