/sports/others
Navigation
Tennis

Une finale Jabeur-Vandeweghe à Saguenay

Ons Jabeur
Photo Roger Gagnon, Agence QMI La Tunisienne Ons Jabeur a obtenu sa place en finale du Challenger Banque Nationale en éliminant la favorite du tournoi Timea Babos. Aujourd’hui, elle affrontera la deuxième tête de série Coco Vandeweghe.

Coup d'oeil sur cet article

Ons Jabeur a éliminé la championne de l’édition 2011 Timea Babos tandis que Coco Vandeweghe a dominé Melanie Oudin en deux sets, samedi, pour ainsi s’affronter en finale du Challenger Banque Nationale de Saguenay.

La finale aura lieu dès midi, dimanche, au Club de tennis intérieur Saguenay.

Lors de la première demi-finale de la journée, Ons Jabeur, septième tête de série, a surpris la favorite du tournoi Timea Babos en trois manches de 7-6(4), 4-6 et 6-1.

Après une manche remportée par chacune des deux joueuses, Ons Jabeur a brisé le service de son adversaire à deux occasions lors de la manche ultime. La Tunisienne a profité de sa deuxième balle de match pour mettre fin à la rencontre et obtenir son billet pour la finale.

Jabeur, la septième favorite du tournoi, a bien l’intention de mettre la main sur le titre, aujourd’hui.

«Je suis venue ici pour engranger le maximum de points et évidemment remporter le tournoi, a fait savoir Jabeur. Je suis le genre de fille qui ne regarde pas la liste de joueuses présentes dans le tournoi et je joue mon jeu en me disant que je n’ai rien à perdre et tout à gagner.»

Vandeweghe dominante

Lors de la deuxième demi-finale, un duel tout américain était au programme entre les deuxième et troisième têtes de série, Coco Vandeweghe et Melanie Oudin.

Le match s’est finalement terminé à l’avantage de Vandeweghe (6-2, 6-2), qui n’a jamais donné de chance à son adversaire d’entrer dans le match.

Abanda et Duval s’inclinent

En finale du double, la Québécoise Françoise Abanda et sa partenaire Victoria Duval ont conclu leur beau parcours avec une défaite en deux manches 5-7, 3-6 face aux deuxièmes favorites, Marta Domachowska et Andrea Hlavackova.

C’était la première fois qu’Abanda et Duval formaient une paire dans un tournoi. Elles répéteront l’expérience la semaine prochaine à Toronto.

Commentaires