/sports/football/rougeetor
Navigation
Football | Coupe Dunsmore

« Rien à foutre de ne pas marquer de touché »

Le coordonnateur offensif Justin Éthier était fier de la performance du Rouge et Or

Rouge et Or
© Photo Benoît Gariépy Auteur de cinq réceptions pour 71 verges, deux sommets chez le Rouge et Or, Félix Faubert-Lussier a connu un bon match.

Coup d'oeil sur cet article

Pour la troisième fois de son histoire, le Rouge et Or de l’Université Laval a remporté un match de championnat en ne marquant aucun touché.

La situation s’était produite en 2010 à la Coupe Uteck dans une victoire de 13-11 sur les Mustangs de Western. Même chose en 2004 à la Coupe Vanier dans une victoire de 7-1 sur les Huskies de la Saskatchewan.

«Je n’ai rien à foutre de ne pas marquer de touché, a déclaré le coordonnateur offensif Justin Éthier. On peut gagner par 2-1 ou 1-0 et je serai bien content. Nous avons une défensive tellement extraordinaire, en plus de miser sur un botteur de la trempe de Boris (Bede).

«On préconise un concept d’équipe à 100 milles à l’heure, poursuit Éthier. Au quatrième quart, nous avons été extrêmement conservateurs et joué la position de terrain. Les chances que notre défensive fasse le travail sont excellentes. On ne s’est pas trompés souvent avec cette approche.»

Skinner intercepté deux fois

À sa première Coupe Dunsmore, Alex Skinner a été victime de deux interceptions. «Une chance qu’on a gagné, sinon je m’en serais voulu, a exprimé le quart-arrière ontarien. Je n’ai pas fait mon 1/12 et j’aurai des choses à prouver dans le prochain match. Si je joue bien, l’offensive connaîtra du succès.

«Il a suffi de deux ou trois erreurs pour tout changer, ajoute Skinner, qui a complété 15 de ses 25 passes pour 242 verges. J’ai beaucoup appris aujourd’hui (samedi) et je continuerai de m’améliorer.»

Encore une fois, Bede a grandement contribué à la victoire du Rouge et Or. Le botteur a conservé une moyenne de 37,6 verges en 11 dégagements, dont cinq à l’intérieur du 20 des Carabins, et a réussi deux placements. «On voulait que les unités spéciales fassent la différence et on s’est bien débrouillés, a souligné Bede. On voulait gagner la position de terrain sur les retours et les dégagements.»

Auteur de cinq réceptions pour 71 verges, deux sommets chez le Rouge et Or, Félix Faubert-Lussier a connu un bon match. «Nous voulions lancer un message en partant, parce que nous avions des choses à prouver, a dit le centre-arrière. C’est frustrant toutefois de ne pas avoir marqué de touché.»

Commentaires