/travel/destinations
Navigation
Le tout inclus de la semaine

L’île paradisiaque de Christophe Colomb

Club med Columbus Isle, Bahamas

Coup d'oeil sur cet article

Lorsque Christophe Colomb a franchi les plages de l’Amérique pour la première fois en 1492, il pensait être débarqué aux Indes. Ce qu’il venait de découvrir était toutefois San Salvador, l’une des 700 îles paradisiaques de l’archipel des Bahamas. C’est sur cette île déserte que Club Med a établi l’un de ses joyaux, Columbus Isle.

Lorsque Christophe Colomb a franchi les plages de l’Amérique pour la première fois en 1492, il pensait être débarqué aux Indes. Ce qu’il venait de découvrir était toutefois San Salvador, l’une des 700 îles paradisiaques de l’archipel des Bahamas. C’est sur cette île déserte que Club Med a établi l’un de ses joyaux, Columbus Isle.

Très peu d’îles des Bahamas sont habitées en permanence. On en compte une vingtaine seulement. De ce nombre se trouve l’île de San Salvador qui n’a que pour seuls habitants le Village Columbus Isle de Club Méditerranée et quelques natifs.

Ses longues plages de sable blanc et ses eaux turquoise des Caraïbes font de San Salvador un lieu d’exception pour la détente. Pour Gérard Blitz et Gilbert Trigano, fondateurs de Club Med, ce site enchanteur correspondait exactement à la vision qu’ils avaient du bonheur. C’est pourquoi depuis 1992, Columbus Isle marie luxe, calme et volupté.

Niché le long de la Bonefish Bay, le Village, classifié quatre Tridents, met en valeur les beautés de la nature, mais aussi celles de diverses cultures. Il a été entièrement décoré d’objets d’art provenant des quatre coins du monde. Chaque chambre présente des pièces uniques qui accentuent l’exotisme des lieux. Ces œuvres d’art ont toutes été choisies par la fille de l’un des fondateurs qui préférait Columbus Isle à tous les autres Club Med de la planète.

Comme chez soi

Peu importe où l’on se trouve dans le Village de Columbus Isle, il est toujours possible d’admirer les magnifiques eaux bleues de l’océan Atlantique.

L’un de ses endroits les plus paisibles est sur le balcon de notre chambre, ou même dans le confort de notre lit. Car chacun des chics bungalows d’un étage, à l’architecture coloniale colorée et dans lesquels sont regroupées les chambres, fait face à la mer.

Grâce à la quiétude que procurent les 236 chambres du Club Med, nous pouvons nous sentir chez soi, même à des kilomètres de distance. On se surprend d’ailleurs de croiser autant de gens dans les lieux publics tellement le calme de notre chambre nous permet de nous déconnecter de la réalité.

Gastronomie des Caraïbes

Au Columbus Isle, la cuisine est un art. Les chefs de deux restaurants, le Christopher’s et le Watlings, rivalisent d’inventivité pour surprendre les clients. Ils font de leur cuisine un véritable spectacle. Il ne faut pas être surpris si l’on tombe face à face avec un poisson géant fraîchement pêché que le chef apprête devant nos yeux. Si nous sommes chanceux, ce sera peut-être du Mahi-mahi, une espèce rare dans la région.

Si nous n’aimons pas le poisson, de nombreux plats tout aussi savoureux que créatifs sont proposés. Et quoi de mieux que de les déguster en admirant un magnifique coucher de soleil aux teintes violacées.

De jour comme de soir, quatre bars permettent le service de nos breuvages préférés. Pour ceux qui le désirent, un service de cave à cigares est aussi offert avec supplément.

Une pure oasis

Véritable oasis pour la faune et la flore, San Salvador est en fait la partie immergée d’une montagne sous-marine de 4500 mètres. Sa superficie est ceinturée d’un récif de corail, ce qui en fait un lieu de plongée extraordinaire. À peine explorées, ces eaux profondes présentent des architectures florales oscillant entre les tombants verticaux, les canyons et les patates de corail. S’y trouvent de nombreuses espèces de crustacés et de poissons telles des barracudas, des mérous, des tortues et des requins. L’émerveillement est garanti dans l’un ou l’autre des 20 sites de plongée bouteille accessibles.

Une grande gamme d’activités permet aussi d’admirer les beautés de la nature à la surface et en dehors de l’eau que ce soit avec ou sans l’aimable équipe de G.O.

Il est aussi possible de se détendre en profitant d’un bon massage sur le bord de la plage, en se baignant dans la piscine ou tout simplement en trempant ses pieds dans la chaude eau des Caraïbes sous le son apaisant des petites vagues se brisant sur le sable blanc. Comme quoi Columbus Isle est une belle façon d’imaginer le bonheur.

 

Commentaires