/news
Navigation
Saint-Antonin

Déficit de 30 000 $ avec Les Cowboys Fringants

cowboys
CIMT Le spectacle du samedi 20 juillet dernier des Cowboys Fringant s’est soldé par un déficit de 29 983 $.

Coup d'oeil sur cet article

Le spectacle en plein air des Cowboys Fringants présenté le 20 juillet dernier par la municipalité de Saint-Antonin s’est finalement soldé par un déficit de 29 983 $.

Cette information, qui n’avait jamais été dévoilée depuis, tant par l’ex-maire Réal Thibault que l’ex-conseillère Anne-Marie Dionne, les deux élus responsables au dossier, a finalement été rendue publique lors de la soirée d’assermentation du nouveau conseil municipal de Saint-Antonin le 11 novembre dernier.

Selon les chiffres officiels qui ont été dévoilés à cette occasion, et analysés par la suite par un organisateur de spectacles, le cachet de 43 990 $ qui aurait été consenti aux Cowboys Fringants aurait été très peu négocié et beaucoup trop cher payé, par le comité organisateur (3 membres), agissant sous la responsabilité de la conseillère Anne-Marie Dionne, défaite lors de l’élection du 3 novembre dernier et qui se refuse toujours à parler aux médias d’information.

En plus du cachet de 43 990 $ qui a été versé au groupe, le bilan de soirée des Cowboys Fringants montre d’autres déboursés de l’ordre de 44 218 $, pour un grand total de 88 208 $ dans la colonne des dépenses.

Faire autrement

Pour le nouveau maire de Saint-Antonin, Michel Nadeau, dont le conseil hérite de cette dette de près de 30 000 $, l’organisation de spectacles ne devrait pas faire partie des tâches du conseiller délégué aux loisirs communautaires aux centres sportifs.

« Le nouvel élu qui sera appelé à siéger sur le « comité spectacles », n’aura pas carte blanche. Il devra faire rapport régulièrement au maire et aux autres élus avant de signer quoi que ce soit au nom de la municipalité », de conclure le maire Michel Nadeau.

 

Commentaires