/lifestyle/books
Navigation
Lecture

L'extraordinaire Voyage des mots

Voyage mots

Coup d'oeil sur cet article

Que babouche ou fez soient orientaux, rien de surprenant, mais gilet ou jupe, c'est plus inattendu: pourtant ces mots arabes sont venus enrichir la langue française, nous apprend Alain Rey dans Le voyage des mots, célébration bienvenue de la rencontre des cultures.

Passant souvent par l'Italie et l'Espagne, le chiffre, l'élixir et l'ambre, le magasin ou la douane, le divan et le sofa sont des mots «arabes», tout comme le matelas, le châle, la jupe ou le gilet... Et aussi la coupole, le masque, la mascarade ou l'abricot.

Le voyage des mots (Guy Trédaniel) évoque 180 d'entre eux avec érudition, poésie et art, grâce aux somptueuses illustrations de Lassaâd Métoui, un artiste calligraphe plasticien d'origine tunisienne. Car l'écriture arabe, avec ses «arabesques», est un lieu de beauté et de plaisir, souligne Alain Rey.

«Un immense voyage de mots et d'idées a conduit les civilisations arabe, persane et turque à enrichir notre pensée et nos imaginaires, dit le linguiste et lexicographe. Héritiers de cet impressionnant transfert, les mots de notre langue sont secrètement nourris par leur origine orientale».

Le trajet des mots est parfois sinueux: ainsi, «mousson» est passé de l'arabe au portugais et de l'arabe au néerlandais, puis de cette langue au français. Les navigateurs portugais et hollandais avaient adopté ce mot arabe en parcourant l'océan Indien.

De même, «oasis», mot venu du copte et probablement de l'Ancienne Égypte, est passé en grec et en latin, mais son usage dominant s'est répandu dans la langue principale des Bédouins: l'arabe. Le premier emploi d'oasis en français date de 1561. Il désignait alors le nom d'une région d'Arabie. Nos ancêtres pouvaient «aller en Oasis».

En France, on pense aussi que le mot «houle» est germanique, comme beaucoup de mots de la mer, naviguant depuis la Scandinavie. Or la houle trouve sa source dans une expression arabe venant d'un verbe signifiant «menacer», «effrayer», explique encore Alain Rey, rédacteur en chef des éditions Le Robert.

(Le voyage des mots. De l'Orient arabe et persan vers la langue française - Alain Rey, calligraphies de Lassaâd Métoui - Guy Trédaniel Editeur - 448 p. – 39,95 $)

Commentaires