/entertainment/movies
Navigation
Donneur anonyme

Le « 9 » chanceux de Cobie Smulders

Donneur anonyme
photo courtoisie .

Coup d'oeil sur cet article

Le chiffre «9» porte certainement chance à Cobie Smulders. Native de Vancouver, l’actrice est devenue l’épouse de Taran Killam (Saturday Night Live) en janvier 2009. Et le couple a eu une petite fille, Shaelyn, au printemps de la même année.

Le chiffre «9» porte certainement chance à Cobie Smulders. Native de Vancouver, l’actrice est devenue l’épouse de Taran Killam (Saturday Night Live) en janvier 2009. Et le couple a eu une petite fille, Shaelyn, au printemps de la même année.

La série qui l’a lancée, How I Met Your Mother, dans laquelle elle tient le rôle de la Canadienne Robin Scherbatzky, complète sa neuvième saison cette année.

Son rôle récurant de Maria Hill dans la série de Marvel Agents of S.H.I.E.L.D. (elle a d’abord joué dans la superproduction Les Avengers: le film en 2012), revient pour une neuvième présence à l’écran dans le film Captain America: The Winter Soldier, dont la sortie est prévue le 4 avril 2014.

«J’aime avoir un boulot où j’ai la possibilité de le faire pour au moins neuf ans, a-t-elle dit en souriant. C’est l’idéal, n’est-ce pas? Comme se trouver sous une pluie de récompenses. Je ne sais pas pourquoi j’ai eu cette chance, mais j’en suis très reconnaissante.»

Dans le film Donneur anonyme (v.f. de Delivery Man), Smulders joue Emma, la petite amie d’un livreur d'une entreprise familiale, David Wozniak (Vince Vaugh), un homme charmant, mais irresponsable, qui tend à la tenir pour acquise. Quand Emma informe Wozniak de sa grossesse, elle est loin de se douter que ce dernier – donneur assidu à une clinique de fertilité – est déjà le père d’une tribu de 533 enfants!

Nous n’avons pu nous empêcher de demander à Smulders si, durant sa vie de célibataire, elle a déjà rencontré un gars dans le même genre que David Wozniak.

«Ah oui, la ville de Vancouver est remplie de David Wozniak, a dit la vedette de 31 ans. Mais il y a quelque chose de charmant dans une personne qui vogue sur la vie et se dit: “Je n’ai besoin d’argent que pour payer mon loyer et mettre de la nourriture dans le frigo. Je me débrouillerai bien”. Je suis tellement à l’opposé. Je paniquerais. Mais je suis certaine que ces gens vivent plus longtemps et sont plus sereins.»

Grande beauté

Née d’un père hollandais et d’une mère anglaise, Jacoba Francisca Maria Smulders a hérité du surnom de «Cobie» d’une grande tante. Avant de devenir actrice, cette beauté de 5 pieds et 8 pouces a d’abord eu une carrière de mannequin.

Étant donné sa grande beauté, se croit-elle condamnée à des rôles de femmes fatales, qui ne peuvent être drôles?

«Êtes-vous en train de me restreindre à une catégorie, a-t-elle demandé. À vrai dire, je ne me perçois pas ainsi. Peut-être ai-je l’air très guindée en ce moment, mais à la maison, vous risquez de tomber sur moi en vêtements mous, couverte de miettes que mon enfant laisse traîner.»

Mais qu’en est-il de Cobie lors des auditions? «Je n’ai jamais joué dans une comédie avant How I Met Your Mother. Et vous savez, avant ça, je ne pensais pas que j’étais drôle. Je veux dire, je rigole avec mes amies et les fais rire, mais je n’aurais pas pensé le faire à la télé! Je les ai trouvés fous de me prendre pour ce rôle.»

En ce qui a trait à son rôle de Maria Hill, elle était loin de croire que c’était dans la poche après avoir passé l’audition. «Quand j’ai auditionné pour Les Avengers, j’ai quitté les lieux en me disant que l’expérience avait été bien amusante, mais que je ne décrocherais probablement pas le rôle.»

À croire que cette audition s’est déroulée le neuvième jour du mois…

 

Commentaires