/spsections/sotchi
Navigation

On repassera pour l’ambiance

Bloc Guay

Coup d'oeil sur cet article

C’est le début de la saison à Lake Louise et on ne se cachera pas que c’est l’endroit où il y a le moins d’ambiance sur le circuit de la Coupe du monde de ski alpin.

C’est le début de la saison à Lake Louise et on ne se cachera pas que c’est l’endroit où il y a le moins d’ambiance sur le circuit de la Coupe du monde de ski alpin.

Plusieurs raisons expliquent pourquoi il n’y a pratiquement personne. Lake Louise est située dans le parc national de Banff et cette Coupe du monde est assujettie, comme n’importe quel autre événement, à une série de règlements.

Comme il s’agit d’un parc national, la vente d’alcool est interdite. Il est impossible également d’y installer différents objets pouvant créer un minimum d’ambiance, ne serait-ce que des ballons géants.

Et puis, Lake Louise n’est pas à côté. Il faut compter environ deux heures de route depuis Calgary. Il est donc impossible de penser que des milliers de spectateurs vont emprunter la route pour venir assister à cet événement. En plus, nous sommes encore tôt dans la saison; alors les conditions de ski ne sont pas encore super pour M. et Mme Tout-le-monde. Les amateurs ne peuvent pas être assurés d’en profiter pour faire un peu de ski.

SI LE QUÉBEC...

Ça me dérange un peu qu’il y ait si peu d’ambiance. C’est dommage qu’il n’y ait pas de pentes au Québec pouvant accueillir une épreuve de descente ou de super-G parce que je suis convaincu qu’il y aurait plus d’intérêt.

Mais c’est ainsi. Il a déjà été question de tenir cette Coupe du monde à Nakiska, où avaient été présentées les épreuves des Jeux olympiques de 1988. Par contre, il s’agit maintenant d’une piste jugée trop facile.

On a aussi entendu des rumeurs que ça pourrait aller à Panorama, en Colombie-Britannique, mais j’en serais surpris puisqu’ils ont coupé la piste de descente. Durant la période où c’était présenté à Whistler, il y avait de meilleures foules, mais il y a souvent eu là-bas des problèmes. Parfois en raison de la pluie, ça ne donnait pas des conditions assez stables.

Si cette Coupe du monde se tenait en janvier, il y aurait plus de neige, donc plus de possibilités au Canada. Le problème, c’est que la Fédération internationale de ski ne veut pas imposer un décalage horaire aux skieurs au milieu de la saison.

De toute façon, s’il y avait plus de latitude pour les organisateurs à Lake Louise, ça aiderait sûrement à créer une meilleure ambiance, mais au moins, il faut se réjouir qu’il y ait des courses au Canada.

LA VISITE AIME

Les autres skieurs aiment bien cette course, cependant. C’est vrai qu’il s’agit d’une bonne piste pour lancer la saison. Ce n’est pas le plus important dénivelé sur le circuit, ni la piste la plus difficile, mais ce n’est pas si mal non plus.

Les skieurs apprécient aussi le fait que ce soit plus tranquille qu’en Europe. Pour l’ambiance, il n’y a rien de comparable...

 

— Propos recueillis par Alain Bergeron

Commentaires