/opinion/blogs
Navigation

Nos auteurs

Nicolas LachanceSteve TremblayStéphane MartineauSteeve MonnièrePierre-Olivier CorbinGabriel Talbot-LachanceFrançois JeanÉtienne RichardDidier OuelletAntoine Corbin

DotA 2 : Il y a un début à tout!

Coup d'oeil sur cet article

Je vous avais avertis! Dans le premier article que j'ai écrit, où je comparais DotA 2 et League of Legends, j'avais comparé ces deux MobAs et expliqué ce qui me faisait préférer le plus récent jeu de Valve. Eh bien maintenant que DotA 2 est officiellement sorti et que tous peuvent y jouer gratuitement, j'en profite pour me lancer dans un dossier décrivant ce jeu aux règles si complexes. Je vous prévient, j'en ai long à dire.

Au risque de déplaire aux admirateurs de LoL, je vais commencer par le début. Ne vous en faites pas trop, je vais vous revenir avec quelque chose d'intéressant dans peu de temps.

Dans une partie normale de DotA, deux équipes devront s'affronter. Il s'agit de l'équipe "Radiant" contre "Dire". Dans chacune de ces équipes, il y a 5 héros, chacun contrôlé par un joueur différent, choisis parmi un total de 102 (pour l'instant)personnages. Pour gagner une partie, les héros doivent travailler en équipe afin de détruire "l'Ancient" de l'équipe adverse, c'est-à-dire un bâtiment imposant au centre de leur base. Pour y parvenir, chaque équipe doit détruire les défenses ennemies pour gagner du terrain et rendre vulnérable leur cible ultime.

La carte du jeu

 

La carte du jeu est presque symétrique et en apparence assez simple. On peut voir en bas à gauche la base de l'équipe Radiant et en haut à droite celle du Dire, avec la rivière qui les sépare. Longeant le bas et la droite il y a un sentier, nommé "lane", qui relie les deux bases. Il y en a une similaire sur le côté opposé ainsi qu'une troisième et dernière traversant diagonalement le terrain au complet, de gauche à droite.  Les vétérans du MobA compétiteur remarqueront que la forêt remplissant l'espace entre les lanes, appelées "jungle", est très différente de ce qu'ils connaissent. Dans cette jungle, il y a une multitude de camps de monstres neutres, de force variables, pouvant être éliminés pour des points d'expérience et de l'argent. Les observateurs les plus fins remarqueront aussi les petits "stands" de magasin qui sont dessinés sur la carte. Il y en a quatre : un en haut à gauche, juste au-dessus de la rivière, un autre entre la lane du haut et celle du milieu, du côté du Radiant, un autre du côté Dire, à droite de la lane du centre et un dernier en-dessous de la rivière, à droite complètement. Ces quatre magasins sont différents de ceux se trouvant dans chaque base. Il s'agit de deux "side shops" dans le cas des deux magasins sur les côtés du terrain, et de deux "secret shops" pour les magasins qui sont plus près de la lane du centre.

Finalement, il y a les runes. Une telle rune peut se trouver à gauche ou à droite dans la rivière, et peut être activée par un héros de n'importe quelle équipe pour un bonus puissant, mais temporaire. Une rune apparaît à toutes les deux minutes à l'un des deux endroits nommés, à condition qu'il n'y en ait pas déjà une de présente sur le jeu

.dota-2-minimap-annotee

Lorsque la partie commence, les 10 joueurs choisissent simultanément leur avatar pour cette partie en essayant de palier aux faiblesses des autres membres et en profitant de celles de l'équipe adverse. Après un délai, la partie commence même si certains joueurs hésitent encore. À ce moment, ceux qui ont pris leur décision peuvent équiper leur personnage avec divers objets et choisir sur quelle lane ils vont aller. Puisqu'il n'y a que 3 lanes pour 10 joueurs, il est certains que certains vont devoir travailler ensemble dès le début pour affronter l’ennemi. Suivant un deuxième délai, des petits bonshommes servant de chair à canon, affectueusement appelés "creeps",  vont apparaître sur chaque lane et vont avancer vers les creeps ennemis jusqu'à ce qu'ils se rencontrent et s'affrontent.

Habituellement, c'est à ce moment que l'action commence réellement. Les héros de chaque équipe s'affronteront pour gagner l'avantage sur les creeps adverses. Leur but, à cet instant, n'est pas de repousser l'ennemi complètement, non; ils veulent gagner le contrôle de la "lane". En d'autres mots, ils ne veulent pas que l'ennemi détruise les tours se situant derrière eux, leur assurant une certaine sécurité. Mais ils ne veulent pas s'avancer trop, par peur de trop se compromettre et de se faire embusquer par le reste de l'équipe adverse. S'ils réussissent, ils pourront gagner suffisamment d'expérience et d'or pour vaincre leurs adversaires.

Lorsqu'ils estiment avoir l'avantage, les combattants doivent se regrouper et prendre d'attaque les tours des opposants. c'est ainsi qu'ils pourront progresser sur le champ de bataille et éventuellement atteindre l'ancient qu'ils doivent détruire. Bien entendu, ils leur faudra combattre directement les héros de l'autre équipe plusieurs fois avant d'atteindre la victoire. Une fois cela fait, les joueurs sont récompensés avec la chance de gagner des éléments cosmétiques pour l'un des 102 héros.

Ce sera tout pour aujourd'hui! Je vais continuer d'écrire des articles pour parler de mécaniques et de héros de DotA 2. Désolé si je ne vous ai rien appris encore, mais il y a un début à tout!

1 commentaire(s)

Wolf1888 dit :
22 juillet 2013 à 16 h 47 min

Malade!