/sports/baseball
Navigation
NCAA | Division 3

Jean-François Soucy se joint aux Scots d’Alma College

Coup d'oeil sur cet article

L’artilleur droitier Jean-François Soucy poursuivra sa carrière avec les Scots d’Alma College, formation qui évolue en division 3 de la NCAA.

Même s’il n’a pas attiré l’attention d’une formation en division 1, Soucy est très heureux de la tournure des événements, lui qui a raté la saison 2012 en raison d’une opération à l’épaule droite et qui a peu lancé en 2013. Son labrum était déchiré.

«Me retrouver en division 3 ne coupe pas mon rêve d’obtenir une chance dans les rangs professionnels, a-t-il mentionné. Si je connais du succès, je vais obtenir de la visibilité. Je ne mets pas une croix sur mon rêve, mais ce n’est pas mon plan A.»

La meilleure opportunité

Après avoir lancé cet été avec les Voyageurs de Saguenay dans la LBEQ, Soucy a participé au camp d’essai des Mustangs de Monroe en octobre où il a attiré l’attention du gérant des Scots. Depuis son retour de New York, il s’est accordé un repos et il reprendra l’action en janvier.

«Mon coach à Monroe (Luis Melandez) m’a fortement recommandé Alma College en raison de la présence du gérant qu’il connaît bien, a-t-il raconté. Le gérant d’Alma est réputé pour être très bon dans le développement des joueurs. J’ai pleinement confiance en Luis et c’était la meilleure opportunité pour moi.»

Melendez a évolué comme receveur avec les Capitales de Québec pendant quelques saisons.

Retour en santé

Opéré en mars 2012 à New York, l’ancien porte-couleurs des Diamants de Québec dit être en parfaite santé.

«J’ai recommencé à lancer en mars 2013 après un an à l’écart du jeu, mais tu as besoin de 14 à 15 mois avant d’être à 100 pour cent, a-t-il souligné. Je ne ressens plus de douleurs et je me sens confortable. J’ai retrouvé la même vélocité qu’avant de me blesser.»

Coéquipier de Soucy à Monroe, le joueur d’avant-champ Guillaume Gingras est passé lui aussi sous le bistouri pour la même blessure.

Utilisé comme pompier avec les Diamants, l’artilleur de 22 ans natif de La Pocatière a évolué comme partant cet été au Saguenay. «Parce que je ne pouvais pas lancer deux journées consécutives, c’était préférable que je sois utilisé comme partant, a-t-il expliqué. Au Michigan, je ne sais pas encore quel sera mon rôle. Tout dépendra des besoins de l’équipe. Je suis à l’aise dans les deux rôles.»

Commentaires