/opinion/columnists
Navigation

La charte, des solutions simples

Coup d'oeil sur cet article

Je me suis prononcé contre la charte. Je me suis toujours targué de vivre dans une société inclusive, ouverte, libre. Une terre où tout est possible.

Je me suis prononcé contre la charte. Je me suis toujours targué de vivre dans une société inclusive, ouverte, libre. Une terre où tout est possible.

Le réveil a été brutal. Je suis bien forcé d’admettre qu’une majorité de Québécois de souche en région craint la vague d’immigrants qui pourraient, selon eux, contaminer nos valeurs.

Une charte de la laïcité semble les rassurer.

Si nous devons accepter une telle charte, voici les pistes de solutions qui m’ont paru les plus pertinentes dans ce que j’ai lu et entendu:

1) Signes religieux

L’interdiction de porter tout signe religieux pour une personne travaillant avec le public, particulièrement si cet individu a un lien avec l’État.

2) Ostentatoire

Définir ostentatoire étant quasi impossible sans tomber dans l’absurde, il vaut mieux bannir tous les signes religieux.

3) Immigration

Le Québec contrôle son immigration. Baissons les quotas d’immigrants provenant des pays musulmans.

Diminuons ainsi la venue d’immigrants que nous craignons.

4) Pédagogie

Un peu comme nous l’avons fait pour l’homosexualité et l’homophobie, éduquons et familiarisons le public aux autres religions.

En connaissant mieux nos immigrants, particulièrement les musulmans, juifs hassidiques, nous dédramatiserons nos rapports. Dire bonjour, poser des questions candides nous permet de mieux comprendre l’autre.

5) Références catholiques

Idéalement, pour être cohérent avec notre souhait de vivre dans une société laïque, faire disparaître la majorité des références à la religion catholique. C’est peu réaliste, mais plus juste et honnête intellectuellement.

COHÉRENCE INTELLECTUELLE

Je ne suis pas en accord avec la charte, mais si elle est adoptée et si tel est le souhait de la majorité, agissons avec cohérence intellectuelle, intégrité et équité.

 

Commentaires