/sports/hockey/remparts
Navigation
Hockey | LHJMQ

Duclair et Etchegary se lèvent

Les Remparts ont raison des Saguenéens au compte de 4-2

Kurt Etchegary
© Photo Benoît Gariépy Kurt Etchegary célèbre son but dès la troisième minute de jeu.

Coup d'oeil sur cet article

Anthony Duclair et Kurt Etchegary ont donné le ton hier soir à la victoire de 4-2 des Remparts sur les Saguenéens de Chicoutimi, au Colisée Pepsi.

Etchegary a terminé la rencontre avec un but et deux aides, tandis que Duclair a marqué un but, son 29e de la saison, et fourni deux aides. Dans les derniers instants du match, Duclair est passé bien près de noircir la feuille de pointage pour la 30e fois de la saison, mais il a lancé la rondelle directement sur le poteau.

«La différence avec vendredi (revers de 3-2, en fusillade, aux mains des Cataractes) est qu’on n’a pas lâché. Nous avons travaillé pendant 60 minutes. Il était important de partir pour la pause de Noël en amassant deux points devant nos partisans. Ça remonte le moral», a plaidé Duclair.

De son côté, le pilote Philippe Boucher a apprécié l’effort déployé par ses hommes.

«La première moitié de la saison a été très éprouvante pour plusieurs gars. Certains d’entre eux, dont Kurt et Olivier Archambault, ont été testés. François Brassard (31 arrêts) a été solide devant le but. Finalement, nous sortons d’ici avec trois points sur une possibilité de quatre. Dans les circonstances, c’est plus qu’acceptable.»

DÉGAGEMENT ACCORDÉ

À la fin de la deuxième période, Marc-Olivier Groleau a dégagé le territoire des Remparts. À l’autre bout de la patinoire, Vincent Lanoue a récupéré la rondelle et Anthony Latina s’est ensuite chargé de créer l’égalité à 2-2.

«Dans 99 % des cas, un tel dégagement est refusé. L’arbitre m’a dit que mon défenseur n’avait pas fait les efforts nécessaires pour se rendre à la rondelle, mais ce dernier n’avait aucune chance de toute façon. Finalement, ça nous a coûté un but», a déploré Patrice Bosch, entraîneur des Saguenéens.

Bosch a quand même salué le travail des portiers Brassard et Julio Billia.

«Dans l’ensemble, ce fut un bon duel de gardiens. À un certain moment, le vent a viré de bord, mais nous nous sommes défendus jusqu’à la fin.»

DES FÊTES OCCUPÉES

Les Remparts reprendront l’entraîneur vendredi. D’ici là, Philippe Boucher discutera avec ses homologues de la LHJMQ afin de donner de la profondeur à son équipe.

«Je risque d’avoir un temps des Fêtes très occupé», a-t-il émis.

Commentaires