/news/currentevents
Navigation
Aoule Guire

Il voulait tuer son ex pour Noël

Coup d'oeil sur cet article

En arrêtant un homme qui venait de poignarder son ex-conjointe le soir de Noël, les policiers ont peut-être offert la première année sans violence à deux jeunes garçons.

Aoule Guire a été arrêté pour tentative de meurtre, la nuit du 25 décembre à Saint-Laurent. Sous le regard de ses enfants d’environ 2 et 8 ans, l’homme de 36 ans aurait poignardé son ex-conjointe à la tête avec l’intention de la tuer.

«Vers 4 h 30, j’ai entendu des cris et des pleurs d’enfants, raconte un voisin. Les adultes criaient. J’ai entendu des coups puis la police est arrivée.»

Ce n’était pas la première fois que les cris de cette femme et le bruit sourd des coups résonnaient dans cet immeuble de la rue Barré, selon un voisin. Il affirme même avoir entendu la dame se faire battre au moins une fois par mois depuis deux ans.

ORDONNANCE

En novembre dernier, un juge avait d’ailleurs mis fin aux violences en interdisant à Guire de s’approcher de l’appartement familial et de posséder une arme. Cette ordonnance ne l’avait toutefois pas empêché de s’y rendre le soir de Noël. L’homme a finalement été escorté avec les menottes aux poings par des policiers.

Son ex-conjointe a été évacuée peu de temps après, assise sur une chaise et portée par deux policiers dans l’escalier menant à leur appartement du deuxième étage. La femme portait un bandage à la tête et, selon des témoins, elle saignait abondamment.

«Quand j’ai regardé par la fenêtre, j’ai vu un chandail qui était complètement couvert de sang dans la neige devant l’immeuble», raconte une voisine encore sous le choc. La nouvelle a surpris le voisinage surtout parce que l’homme donnait l’impression d’être un père attentionné et sans histoire.

Aoule Guire a été accusé de tentative de meurtre, de voies de fait grave, de port d’arme dans le but de commettre une infraction et de non-respect des conditions imposées par la cour.

Commentaires