/spsections/sotchi
Navigation

Vivement Québec!

Bloc MM Gagnon

Coup d'oeil sur cet article

Je me sens vraiment privilégiée que le Comité olympique canadien ait choisi l'hôtel de ville de Québec pour présenter jeudi l'équipe féminine de ski qui participera aux Jeux de Sotchi.

Je me sens vraiment privilégiée que le Comité olympique canadien ait choisi l'hôtel de ville de Québec pour présenter jeudi l'équipe féminine de ski qui participera aux Jeux de Sotchi.

C'est vraiment cool! Que cet événement se fasse près de chez moi, à Lac-Etchemin, me comble. Je peux aussi considérer Québec comme ma ville puisque j'y ai habité durant cinq ans lorsque je fréquentais le programme sports-études de l'école Cardinal-Roy.

Le choix de Québec est largement justifié parce que c'est comme si le mouvement olympique canadien réalisait, une fois de plus, que les Québécois représentent les amateurs de sports les plus fanatiques du Canada. C'est connu qu'au Québec, les médias savent mieux que partout ailleurs au pays garder l'œil sur les carrières des athlètes. Il est facile pour nous de pouvoir partager nos histoires avec la population.

Retour au Mont-Orignal

On doit arriver à Québec mercredi soir, au lendemain du slalom de Flachau, en Autriche. La présentation de l'équipe me donnera l'occasion de prendre quelques jours de repos dans ma famille. On a planifié de petites activités, mais rien de trop compliqué. J'ai prévu plusieurs séances d'entraînement physique en gymnase, question de garder les muscles alertes, mais je veux aussi me reposer. La récupération prend toute son importance à ce stade-ci de la saison.

Parmi les activités organisées, je suis contente que la station de ski du Mont-Orignal profite de mon séjour pour faire une petite fête, dimanche prochain. Un brunch est prévu et je sais que beaucoup de membres de ma famille et de mon entourage vont s'y retrouver. On doit aussi aller faire quelques descentes à ski, alors je vais ressortir de la maison une vieille paire qui traîne!

Ça me touche de savoir que les gens veulent se rassembler pour me saluer avant mon départ pour les Jeux olympiques. Le même genre de rencontre avait eu lieu dans les semaines précédant les Jeux de Vancouver. Cette réunion me donne de l'énergie.

Une fierté partagée

Tous ces gens qui viennent m'encourager contribuent à recharger mes batteries. Les citoyens de Lac-Etchemin sont fiers qu'une athlète olympique soit originaire de chez eux et ils le témoignent bien.

La salle sera pleine au brunch de dimanche. Il y a quatre ans, plein de banderoles avaient été suspendues. Il y a même des gens qui affichent leurs encouragements à l'extérieur de leur maison.

Ce retour au Québec me fera du bien parce que je sens traîner une petite fatigue. Au lendemain du slalom de Bormio, le 5 janvier, il me semblait qu'une grippe rôdait autour de moi. Heureusement, grâce à deux jours de congé et beaucoup de sommeil, j'ai évité le pire. Je me sens mieux à attaquer le reste de la saison et surtout les Jeux de Sotchi.

Après ma petite virée à Lac-Etchemin, en plus, je suis convaincue que l'énergie montera encore d'un cran!

 

— Propos recueillis par Alain Bergeron

Commentaires