/opinion/blogs
Navigation

«Agamemnon! Ulysse! Voulez-vous un souvlaki?»

Coup d'oeil sur cet article

Quand on pense aux guerriers grecs assiégeant la ville de Troie, dans l'Iliade, on les imagine surtout casqués et armés, sur les champs de bataille - et moins à l'heure des repas.

Grâce à une archéologue de Dartmouth College, Julie Hruby, et à une céramiste de l'Oregon College of Art and Craft, Connie Podleski, on peut aujourd'hui s'imaginer comment Agamemnon, Ulysse, Achille et compagnie mangeaient lorsqu'ils étaient en campagne.

L'archéologue et la céramiste, comme l'explique un article publié sur le site Live Science, ont reconstitué des petits barbecues et plaques de cuisson portatifs, à partir des découvertes faites sur des sites archéologiques de l'époque mycénienne - celle de la guerre de Troie. Ils ont pu constater que les Grecs anciens avaient trouvé des trucs pour rendre les plaques anti-adhésives, pour cuire du pain, et pour créer une grillade portative simple et efficace.

Ça donne envie de s'en faire pour la cuisson estivale. Un petit souvlaki au bord du feu, comme il y a 3000 ans...

Ce genre de travaux scientifiques donne une idée de l'élargissement de la science archéologique. Comme l'explique l'article, au 19e siècle, on avait tendance à porter peu d'attention (voire à jeter) de tels objets, puisqu'on cherchait plutôt des objets précieux: l'or, les bijoux, les insignes de la royauté. S'éloignant d'une vision plus héroïque de l'histoire, pour s'intéresser à la vie quotidienne, on en vient à regarder de plus près ces petits objets du quotidien - et à s'émerveiller, tout autant, de l'ingéniosité constante de l'humanité.