/slsj
Navigation

Midget AAA : cuvée moins spectaculaire à prévoir

Samuel Girard des Élites de Jonquière
Photo d’archives, ROBY ST-GELAIS Le joueur le plus spectaculaire de la Ligue midget AAA du Québec est sans contredit Samuel Girard des Élites de Jonquière, estime Marc Fortier.

Coup d'oeil sur cet article

Les Sags étant dans les Maritimes le week-end dernier, ça m’a permis de me concentrer sur le recrutement et d’aller voir des matchs midget AAA dans la région de Montréal. Force est d’admettre que la prochaine cuvée ne sera pas la meilleure de l’histoire. Il n’y a pas de Crosby, Mackinnon ou Drouin en vue. Cependant, quelques joueurs seront quand même attrayants.

Le joueur le plus spectaculaire de la Ligue midget AAA du Québec est sans contredit Samuel Girard des Élites de Jonquière. Petit défenseur à caractère offensif, Girard possède tous les atouts d’un défenseur d’impact pour la LHJMQ. Sa petite taille est compensée par son intelligence, sa vision de jeu, sa mobilité, son patin et sa créativité qui sont au-dessus de la moyenne. Il sera un quart-arrière de luxe dans notre ligue et s’il prend un peu de grandeur et grosseur, il pourrait aussi devenir un espoir pour la LNH.

Si le repêchage était demain, Girard partirait sûrement dans le top 5. Sa fin de saison sera déterminante et pourrait lui permettre d’avancer ou reculer selon ses performances, autant individuelles qu’en équipe.

Sans nommer de noms pour ne pas dévoiler notre liste de prospects, il y a d’autres joueurs intéressants à suivre autant à la défense qu’à l’attaque que nous allons observer de près d’ici la fin de la saison. Un choix dans les 10 premiers de la première ronde sera très demandé à la prochaine séance de sélection parce qu’après le top 10, la qualité se diluera rapidement.

Cuvée québécoise tranquille

Il y a des années qui sont plus difficiles que d’autres dans le développement de nos jeunes joueurs et cette année en sera une. Autant pour le repêchage de la LHJMQ que pour la LNH, la cuvée québécoise sera plus tranquille. L’année dernière a été exceptionnelle, spécialement pour le repêchage de la LNH avec les Mackinnon, Drouin, Fucale, Morin, Dauphin, Grégoire et cie, qui nous ont tous rendus fiers. Mais malheureusement, après les fleurs, le pot viendra.

Heureusement, la qualité de nos 16 ans chez les Saguenéens avec Roy, Allard, Bouchard et Blier nous permet d’espérer à des années intéressantes au Saguenay. La relève est assurée!

— Propos recueillis par Roby St-Gelais

 

Commentaires