/sacchips
Navigation
Pilule d'avortement

Un homme en Floride est condamné à 14 ans de prison pour avoir donné à sa copine une pilule d’avortement au lieu d'un antibiotique

Coup d'oeil sur cet article

John Andrew Walden, 29 ans, a exprimé des remords pour avoir donné à sa nouvelle ex-copine, Remee Jo Lee, 27 ans, une pilule d’avortement au lieu d’un antibiotique l’an dernier pour ainsi tuer le bébé fœtus de 6 semaines.

John Andrew Walden, 29 ans, a exprimé des remords pour avoir donné à sa nouvelle ex-copine, Remee Jo Lee, 27 ans, une pilule d’avortement au lieu d’un antibiotique l’an dernier pour ainsi tuer le bébé fœtus de 6 semaines. Le juge a déclaré lundi dernier que Welden « va en payer les conséquences. »

Il a présenté ses excuses lundi, en Floride, pour ses actions commises pendant qu’un juge de la cour fédérale lui donnait une peine d’emprisonnement de 13 ans et 8 mois, selon ce qu’a rapporté le Tampa Tribune.

« Ce n’était pas seulement « une histoire » pour moi », a déclaré Lee au juge. « C’était la mort de mon enfant. »

Pas tout de suite

Welden et Lee se fréquentaient depuis près de sept mois lorsqu’ils ont appris en février dernier que Lee était enceinte. Cette nouvelle, cependant, ne les a pas réunie.

Lee était excitée à l’idée de devenir maman, tandis que Welden, qui terminait un diplôme en médecine sportive, souhait qu’elle ne mène pas sa grossesse à terme.

« J’allais tout faire pour mettre au monde ce bébé, mais lui ne voulait tout simplement pas », a déclaré Lee à la station de radio WPTV l’année dernière.

Un faux médicament

Le père de Welden, un obstétricien dans la ville de Lutz où son fils travaillait, a examiné Lee et a confirmé qu’elle était effectivement enceinte. Au cours de cette visite, Lee a eu une prise de sang.

Le lendemain, Welden a informé sa copine que son père l’avait appelé pour lui dire que le sang qu’elle avait donné la veille était infecté. Welden lui a donné ce qu’il disait être de l’amoxicillin, un médicament que son père lui avait supposément remis.

La bouteille ne contenait pas d’amoxicillin, mais elle contenait plutôt des pilules de Cytotec, une pilule qui conduit à l'avortement.

Lui faisant confiance, Lee a pris une des pilules et elle est allée travailler.

« Il est venu chez moi avec les pilules, son arme de choix », a-t-elle déclarée à WPTV.

Le dimanche de Pâques, Lee est tombée gravement malade. Les médecins de l'hôpital lui ont dit qu'elle avait fait une fausse couche provoquée par une pilule nommée Cytotec.

Quand il est finalement arrivé à l’hôpital, Welden a admis lui avoir donné une pilule d’avortement.

Commentaires