/opinion/blogs
Navigation

Nos auteurs

Nicolas LachanceSteve TremblayStéphane MartineauSteeve MonnièrePierre-Olivier CorbinGabriel Talbot-LachanceFrançois JeanÉtienne RichardDidier OuelletAntoine Corbin

40 ans de Donjons & Dragons

Coup d'oeil sur cet article

Cette semaine marque le 40e anniversaire du jeu de rôles Donjons & Dragons, l'un des jeux de table les plus connus au monde. Je voulais donc faire un hommage à ce jeu qui m'a apporté (et m'apporte encore!) tant de plaisir.

Avec un esprit plein d'imagination, la plupart des joueurs de D&D vivent leur début très jeune. Certains d'entres-nous sommes tombés sur un gros livre de règles et avons appris tous les sorts s'y retrouvant par cœur. Quelques-uns se font inciter à essayer par leurs amis après avoir joué à Diablo I. D'autres comme moi se faisaient obliger par leurs parents à aller jouer dehors et ont fini par s'amuser avec rien de plus que des bâtons qui leur servaient d'épées et leur tête qui leur servait de monde. Que ce soit autour d'une table ou en grandeur nature, énormément de gens ont eu la chance de vivre la vie d'un aventurier dans un monde fantastique.

Ceux qui, comme moi, ont eu ce genre d'expérience durant leur jeunesse ont sans aucun doute toutes sortes d'histoires à raconter, la nostalgie dans la voix. Ces moments passés à croire en la magie ne développaient pas seulement notre imagination fertile, mais aussi de solides amitiés qui durent longtemps. C'est facile de voir pourquoi : tous peuvent y trouver quelque chose à leur goût. Que vous ayez envie de créer un aventurier à la personnalité complexe, de lire tous les livres pour fabriquer LE personnage ultime, de concevoir des pièges tordus pour tuer vos amis ou tout simplement passer du bon temps entre potes, D&D a ce que vous cherchez!

En créant ce véritable chef-d'oeuvre de jeu de table, Gary Gygax et ses associés ont fait évoluer un genre, ont créé une passion à laquelle beaucoup de gamers se rattachent: le monde fantastique. Même si la Terre du Milieu est plus ancienne que les Royaumes Perdus, je ne me serais probablement pas intéressé aux histoires de Tolkien si je n'avais pas d'abord découvert D&D ainsi que ses dérivés.

Encore aujourd'hui, je pars régulièrement à l'aventure avec plusieurs de mes meilleurs amis. C'est une routine rassurante qui nous permet, pendant quelques heures, d'oublier les hauts et les bas de la vie et de vivre des moments extraordinaires avec des gens comme nous.

3 commentaire(s)

Jean-François Tanguay dit :
6 février 2014 à 10 h 10 min

Totalement d'accord. Et D&D a ouvert la porte à une foule de dérivé de cet univers dans ce système d'improvisation. La série Star Wars est ma préférée dy système D6 à D20 et le système actuel de Fantasy Flight. A l'Association des joueurs et joueueses de Jeux de Roles de l'Outaouais (L'AJJRO), une des personnes était même arrivé avec un système maison de Dragon Ball. Des heures de plaisirs et sa prenait une calculatice pour calculer la puissant du personnage (vraiment comique). Pour les intéressés, L'AJJRO est sur facebook et su AJJRO.org Ils font des grandeurs natures médiévale, du post Apocalyptique et du Vampire ... Tellements d'univers unique et amusant pour passer du bon temps avec ses amis.

Baptiste dit :
23 septembre 2014 à 10 h 02 min

Bonjour,

J'aimerais savoir si vous connaissez des groupes ou des tables de D&D (ou Pathfinder) qui se retrouvent régulièrement à Montréal et qui accepteraient éventuellement de prendre un nouveau joueur.

Merci !

Pierre-Olivier Corbin dit :
23 septembre 2014 à 16 h 04 min

Malheureusement, mon groupe de joueurs est à Québec, je ne connais donc personne à Montréal... Je vous souhaite tout de même bonne chance!