/slsj
Navigation
Pee-Wee

Les Espoirs du Saguenay visent la demi-finale

L’entraîneur-chef Samuel Arsenault misera sur la défensive lors du Tournoi

Les Espoirs du Saguenay visent la demi-finale
Photo roger gagnon L’entraîneur-chef des Espoirs AA de Saguenay, Samuel Arsenault, pourra compter sur une défensive implacable au Tournoi International de hockey Pee-Wee de Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Forts de la meilleure défensive de la Ligue Excellence du Québec Est, les Espoirs du Saguenay sont confiants de vivre un long parcours au Tournoi International de hockey Pee-Wee de Québec.

L’équipe saguenéenne a déjà atteint le carré d’as de l’événement l’an dernier. Cette année, les statistiques des Espoirs Pee-Wee AA laissent présager une répétition du scénario de l’édition précédente. Seuls 56 buts ont percé leur muraille défensive en 33 matchs cette saison. «On est une équipe qui n’accorde pas beaucoup de buts, souligne l’entraîneur-chef des Espoirs Samuel Arsenault. 1,5 but par match, c’est très peu quand on pense que certaines équipes en ont accordé près de 160 jusqu’à maintenant.»

NOUVELLE CATÉGORIE

Le tournoi de Québec innove cette année par l’ajout d’équipes de catégorie Pee-Wee AAA. Le calibre des équipes hors Québec risque donc de varier. «On ne sait pas comment elles sont classées, si elles vont être plus fortes ou plus faibles que nous», ajoute Samuel Arsenault.

L’entraîneur reconnaît qu’il est difficile de prévoir les résultats contre les formations de l’extérieur. «Ce sont des équipes qu’on ne connaît pas. On va assister à plusieurs matchs pour mieux se préparer. Mais une chose est certaine, les équipes québécoises présentes sont toutes bien classées.»

MÊME STRATÉGIE

Le pilote saguenéen ne compte pas pour autant modifier sa stratégie. «Évidemment, il y a toujours une progression au niveau collectif, mais il ne faut pas trop planifier nos matchs en fonction des autres. On doit se concentrer sur nous-mêmes, sur le travail de notre équipe.»

Les Espoirs tenaient leur première pratique en vue du tournoi hier au Foyer des Loisirs. Avec une victoire de 4 à 1 face à leurs éternels rivaux du Lac-Saint-Jean dimanche, les hommes de Samuel Arsenault peuvent concentrer tous leurs efforts en vue du tournoi. Et selon le coach, la clé de la victoire ce week-end réside dans le travail d’équipe.

«On veut être capables de jouer dimanche au Colisée ou à l’Arpidrome, conclut-il. Dans un tournoi comme celui de Québec, ton meilleur doit être ton meilleur, mais ton moins bon doit aussi donner le meilleur de lui-même.

Les Espoirs de Saguenay disputeront leur premier match du tournoi vendredi matin face aux Jets de la Floride.

 
Commentaires