/lifestyle/books
Navigation
Josée Bournival

Pas facile, la vie de maman!

Josée Bournival
© Photo courtoisie, Éric Myre

Coup d'oeil sur cet article

Animatrice et chroniqueuse, mère de trois filles, Josée Bournival a pris plaisir à décrire le quotidien de quatre nouvelles mamans dans le deuxième tome de Bébé boum, le vrai Big Bang.

Animatrice et chroniqueuse, mère de trois filles, Josée Bournival a pris plaisir à décrire le quotidien de quatre nouvelles mamans dans le deuxième tome de Bébé boum, le vrai Big Bang.

Lili, Frédérique, Esther et Jeannine apprivoisent leur nouveau rôle, entre les nuits de sommeil écourtées, les changements de couches et l’allaitement. Lili pense que son congé de maternité sera un moment de repos, Esther doit tenir son amant à distance, Frédérique apprend à être mère en même temps que conjointe et Jeannine, mère de jumeaux, voit son monde bousculé.

Josée Bournival a été très touchée du succès de son premier tome, vendu à plus de 4000 exemplaires. «Au-delà de trouver des lecteurs, j’ai trouvé beaucoup de mamans avec ce roman. Beaucoup de femmes qui rêvaient de tomber enceinte, qui tombaient enceintes, et des nouvelles mamans m’ont écrit des messages très personnels par rapport à ce qu’elles vivaient. Elles se reconnaissaient dans les différents personnages», commente l’auteure, très touchée.

Inspiré de son vécu

Même si Bébé boum est une fiction, Josée s’est inspirée de son vécu – elle a trois filles – et de ce qu’elle a vu autour d’elle. «J’ai beaucoup misé sur l’intériorité des personnages, sur les raisons qui les motivaient à agir de telle ou telle manière, comment elles pouvaient se sentir par rapport à tout ce qui se passait. Ça m’a aidée pour l’écriture du deuxième tome.»

Le plus gros du «boum» est décrit avec beaucoup de naturel, un humour agréable et une compréhension de cette expérience de vie. «Quand tu fais un bébé, tu te dis, ça va être tripant, on va redécouvrir la vie à travers ses yeux... on va l’accompagner, lui apprendre plein de choses. Mais la balloune pète un peu quand tu te rends compte que l’enfant que tu as, au bout de neuf mois, c’est pas un enfant qui est parfait, un enfant de campagne publicitaire. Ça peut être confrontant pour des parents.»

Josée décrit l’impact des naissances sur les femmes, les couples, les familles. Les thématiques connues des nouvelles mamans sont bien explorées: le post-partum, les difficultés liées à l’allaitement, l’adaptation, les nuits sans sommeil. Le beau et le merveilleux y sont aussi, bien sûr.

«C’est ça la beauté de la parentalité, parce que j’inclus les hommes aussi: c’est le voyage émotif que ça te fait faire, au-delà de mettre un autre être humain au monde et d’essayer de lui apprendre la vie et de lui transmettre tes valeurs.»

En librairie le 27 février.

Josée Bournival anime un blogue sur le thème de la maternité pour Canal Vie.

 

Commentaires