/slsj
Navigation
Saguenéens

Une première victoire sur la route en 2014

SPO-HOCKEY-SAGUENEENS-PHOENIX
photo pierre-yves carbonneau-valade, Agence QMI Les Saguenéens ont freiné leur série noire de six défaites hier soir à Sherbrooke avec une victoire convaincante de 4 à 1.

Coup d'oeil sur cet article

Le vent a enfin tourné pour les Saguenéens de Chicoutimi, qui l’ont emporté 4 à 1 face au Phoenix hier à Sherbrooke.

Le vent a enfin tourné pour les Saguenéens de Chicoutimi, qui l’ont emporté 4 à 1 face au Phoenix hier à Sherbrooke.

C’est la fin d’une séquence désastreuse de six défaites consécutives pour la troupe de Patrice Bosch. Les Saguenéens n’avaient pas goûté à la victoire depuis le 31 janvier face à ces mêmes rivaux. «C’est un match qu’on voulait gagner avec la séquence négative qu’on a connue, souligne l’entraîneur-chef des Bleus. On jouait quand même bien dans les derniers matchs, mais on ne parvenait pas à gagner. On était dus.»

Le Phoenix a commencé le match en force et a rapidement testé le gardien des Sags Julio Billia, qui s’est distingué devant le filet en début de période. Les Bleus ont ensuite profité de l’indiscipline de Sherbrooke pour capitaliser deux fois en avantage numérique. Nicolas Roy a d’abord déjoué l’ancien cerbère des Sags Francis Desrosiers sur le retour de lancer de Janne Puhakka. Simon Tremblay a doublé l’avance des siens à la fin du premier engagement en faisant dévier un tir puissant de Samuel Roussy.

Les hommes de Pat Bosch ont amorcé la deuxième période comme ils avaient terminé la première. Laurent Dauphin s’est montré insistant et est parvenu à battre Desrosiers en prenant son propre retour. La réplique du Phoenix est venue quelques secondes plus tard du bâton de Mathieu Laverdure, mais Nicolas Roy n’a pas tardé à redonner une avance de trois buts aux Sags sur une belle pièce de jeu individuelle.

Billia solide, Roy superbe

Le Phoenix a dominé la rencontre au chapitre des tirs au but et a bombardé Billia de 40 lancers, mais le cerbère s’est montré intraitable. «Julio a bien fait ça, il a été solide et calme, souligne Pat Bosch. On lui a aussi laissé la chance de voir venir la plupart des tirs.»

Le jeune Nicolas Roy a connu une autre belle soirée offensive en ajoutant deux buts à sa fiche. Le pilote des Sags se dit satisfait de la progression du grand centre. «Il se développe très bien depuis ses débuts avec nous. Mais depuis les échanges, depuis que Hudon, Sylvestre et Gobeil sont partis, il a plus de place et plus de chances de se faire valoir.»

Les Saguenéens prendront aujourd’hui la route vers Gatineau, où ils affronteront les Olympiques demain après-midi.

 
Commentaires