/slsj
Navigation
Court-métrage

Déjà deux prix pour Nevermind

Déjà deux prix pour Nevermind
PHOTO COURTOISIE, Jean-Marc E. Roy

Coup d'oeil sur cet article

Avant même d’avoir entamé sa vie publique, le court-métrage Nevermind de Jean-Marc E. Roy connaît un départ canon. Il a notamment reçu le prix Air Canada, en plus d’accumuler les invitations dans des festivals étrangers.

Dès avril, pour une durée de six mois, le plus récent court-métrage du cinéaste saguenéen Jean-Marc E. Roy sera diffusé dans tous les avions de la compagnie Air Canada. Cela permettra donc à Nevermind d’être vu par deux millions de personnes mensuellement, soit un auditoire potentiel total de 12 millions de paires d’yeux!

«C’est la deuxième année consécutive que je gagne ce prix. L’an passé, je l’ai remporté avec mon collègue Philippe-David Gagné et notre film Anata O Korosu. Je peux dire que c’est le fun de continuer à être présent dans les airs», admet Jean-Marc E. Roy.

Le prix Air Canada a été décerné lors de la 11e soirée des prix Prends ça court!, qui s’est déroulée récemment dans la métropole en marge des 32es Rendez-vous du Cinéma québécois.

«J’ai reçu cet honneur parce que chacun des membres du jury des prix Prends ça court! a révélé son coup de cœur. Pour ma part, c’est Mme José Dubeau, de la SODEC, qui a eu un faible pour mon court-métrage», explique le créateur.

BEL AVENIR

Ce n’est d’ailleurs pas la seule mention qu’a reçue son film, mettant en vedette la comédienne Sophie Cadieux.

«Nevermind a été l’un des 10 films représentant le Canada à l’international dans la compilation Talent tout court. Seulement trois provenaient du Québec. De plus, je commence à recevoir des réponses positives de l’Europe. Sérieusement, le film s’enligne pour avoir une belle vie», ajoute Roy.

«C’est drôle parce qu’il n’a pas encore été diffusé. En mars, sa première internationale aura lieu au Festival Mecal, à Barcelone, et sa première nationale sera au festival Regard sur le court-métrage au Saguenay, également en mars. Il fera partie de la compétition officielle», indique celui qui sera en tournage avec l’auteur-compositeur-interprète Dany Placard du 18 au 23 mars dans la région.

DASHE

Jean-Marc E. Roy planchera donc bientôt sur Dashe. «C’est un très très gros projet de court-métrage. On parle ici d’une trentaine de personnes dans l’équipe. Présentement, nous sommes les deux pieds dans la préproduction. Ce week-end, nous effectuons une visite technique pour prendre des photos, faire du repérage, etc. Étant donné que c’est un film qui va traiter de la lutte et qu’on va tourner avec la JCW (Jonquiere Championship Wrestling), on va aussi en profiter pour assister à une de leurs soirées. Ça va permettre de prendre une première bière avec l’équipe avant de commencer le vrai travail», conclut Jean-Marc E. Roy.

 

Commentaires