/slsj
Navigation

Continuer de supporter les Sags

SPO-LHJMQ-ARMADA
MARTIN ALARIE/L'ÉCHO DE LA RIVE

Coup d'oeil sur cet article

Lorsque nous avons pris la décision d’échanger Charles Hudon, Sébastien Sylvestre et Thomas Gobeil à la période des transactions, nous savions très bien que nous allions devoir affronter des périodes de crise. Même si on s’est préparé à cette éventualité, c’est toujours difficile de le vivre quand ça arrive.

 

Je sais très bien que nous souffrons tous par les temps qui courent, autant les amateurs, les joueurs que le personnel hockey des Saguenéens, mais c’est un pas que nous devions faire pour avancer comme organisation.

Nous savons que nous avons défié votre patience à vous les partisans. Nous ressentons que vous avez le goût de vous défouler, de critiquer nos décisions et de laisser aller votre frustration.

Par contre, ce n’est pas contre les joueurs ou contre les entraîneurs que vous devez exprimer votre mécontentement. C’est moi le boss, c’est moi qui prends les décisions et c’est moi qui en prends l’entière responsabilité.

Les joueurs et les entraîneurs doivent vivre avec mes décisions et je peux vous assurer que ce groupe d’athlètes tient à cœur cette équipe. Ils n’abandonneront pas d’ici la fin de la saison.

 

Des décisions pour le bien de l’équipe

 

Lorsque j’ai été engagé par les Saguenéens, j’ai eu comme mandat d’être responsable dans mes actions et on m’a confié le défi d’amener cette organisation au plus haut sommet. Pour y arriver, je dois prendre des décisions qui souvent ne plaisent pas à tous. Ces décisions sont parfois difficiles à comprendre et d’autres fois, elles sont frustrantes à prendre.

Je souffre autant que vous mais en même temps, je crois en nos décisions et je suis convaincu qu’elles auront un impact sur le futur de notre organisation.

La route du succès est souvent parsemée d’embûches et la façon dont nous allons surmonter cette tempête va dicter la voie et l’attitude que nous devons prendre pour atteindre les plus hauts sommets dans le futur.

Il faut continuer de supporter notre équipe. Nos jeunes sont en progressions et ils méritent votre appui. Les dauphins, Roy, Allard, Bouchard, Billia et compagnie vont vous faire oublier dès la saison prochaine ce parcours difficile et éreintant.

C’est dans l’adversité qu’on reconnaît les vrais et je sais que les vrais, c’est au Saguenay—Lac-Saint-Jean qu’on les retrouve.

Soyons Sags jusqu’au bout!

 

— Propos recueillis par Thomas Verret

 

Commentaires