/slsj
Navigation
Saguenéens

Les Sags ferment les écluses

Les jeunes offrent à Bosch une première victoire en sept rencontres

SPO-HOCKEY-SAGUENEENS-CATARACTES
photo joany dufresne, agence QMI Les Saguenéens ont renoué avec la victoire hier grâce à une victoire de 2 à 1 à Shawinigan.

Coup d'oeil sur cet article

Il s’en est fallu de peu, mais les Saguenéens de Chicoutimi sont finalement venus à bout des Cataractes de Shawinigan hier par la marque de 2 à 1.

Janne Puhakka, puis Nicolas Roy ont percé l’armure du gardien des Cataractes Marvin Cüpper en tirs de barrage pour clore le débat entre les deux formations. Les hommes de Pat Bosch n’ont pas eu la tâche facile devant les Cataractes, qui luttent actuellement pour assurer leur place dans la valse des séries éliminatoires.

Les Bleus ont commencé le match en force, bombardant le cerbère adverse de 17 tirs. Cüpper a dû se distinguer à plusieurs reprises pour freiner les visiteurs, y allant de trois arrêts spectaculaires devant les tentatives de Victor Provencher et Dominic Beauchemin.

Ce n’est qu’à 8:17 de la période médiane que Jérémy Bouchard s’est emparé d’une rondelle libre dans le territoire des Cataractes pour battre Cüpper d’un tir précis. Les Sags ont retraité au vestiaire forts d’une avance d’un but.

Billia et ses poteaux

Les Cataractes ont semblé se réveiller en début de troisième période. Leurs attaques répétées ont forcé les Bleus à se compromettre et à se défendre à 4 contre 5. Quelques arrêts de Julio Billia et deux poteaux plus tard, Dylan Labbé est parvenu à faire dévier un tir de la ligne bleue pour niveler la marque. Les deux équipes ont par la suite connu de bons moments en prolongation, mais c’est Nicolas Roy qui a eu le dernier mot en fusillade.

«Les deux premières périodes ont été nos deux meilleures depuis les Fêtes selon moi, souligne l’entraîneur-chef des Bleus Patrice Bosch. On a dirigé beaucoup de rondelles au filet et on a joué du hockey intelligent.»

Bosch a également insisté sur la cohésion entre les vétérans et les jeunes au sein de l’équipe. «Ils (les vétérans) font tout un travail avec eux, et les jeunes leur font confiance. Si tu veux avoir du succès, il faut que tu aies du plaisir.»

Les Saguenéens accueilleront mercredi l’Oceanic de Rimouski. Le défi sera de taille: l’équipe de l’heure dans la LHJMQ vient d’engranger hier sa quatorzième victoire consécutive.

 
Commentaires