/homepage
Navigation
Spectacles

Un retour à leurs racines

Alain Couture et Réjean Lachance ont envie de renouer avec leurs racines québécoises.
photo courtoisie Alain Couture et Réjean Lachance ont envie de renouer avec leurs racines québécoises.

Coup d'oeil sur cet article

Dix-ans après la dernière diffusion de L‘heure JMP, l’heure est au Mercedes Band qui entend reconquérir le Québec sur ses rythmes enivrants du bon vieux rock and roll.

Dix-ans après la dernière diffusion de L‘heure JMP, l’heure est au Mercedes Band qui entend reconquérir le Québec sur ses rythmes enivrants du bon vieux rock and roll.

«On a fait le dernier show du Forum de Montréal; le spectacle n’était pas encore fini que les gars avaient commencé à démonter les sièges», se souvient en riant le guitariste Réjean «Rej» Lachance.

Il dit garder un beau souvenir de ces folles années où le coloré Jean-Marc Parent leur a fait vivre les plus incroyables expériences au cours des shows/marathons présentés tantôt au Colisée de Québec tantôt au Forum de Montréal, sans oublier les audacieux rendez-vous du dimanche soir à l’ancienne TQS.

Avec Johnny

A la fin de l’aventure, Rej et son bon ami Alain Couture, le chanteur à la voix exceptionnelle, ont poursuivi leur chemin ensemble, vivant une expérience hors du commun cette fois aux côtés de nul autre que Johnny Hallyday. Le guitariste et le chanteur québécois l’accompagneront en tournée de 2003 à 2009. «C’était complètement fou!» lance le guitariste en se remémorant notamment ces deux concerts en Suisse dans un stade bondé chaque fois de 55 000 fans en délire!

Rej en a fait du chemin avec cette guitare qui l’accompagne depuis l’âge de 8 ans. Elle l’a fait bourlinguer jusqu’en Afrique avec Lara Fabian et jusqu’au Liban avec Jacques Higelin.

Le musicien de 50 ans, père d’un fils de 12 ans, sentait toutefois le besoin de retrouver ses racines québécoises, tout comme Alain Couture, père d’une ado.

Les complices décidaient, en 2012, de ramener le Mercedes Band sur les rails avec le nouvel album Post Mortem.

Maintenant, ils entendent reconquérir les scènes du Québec, en proposant des rendez-vous toujours survoltés comme celui du vendredi 14 mars, au centre d’art La Chapelle.

Led Zep et les autres

À leurs côtés: leurs fidèles complices de la première heure, le batteur Serge Gratton et le claviériste Pierre Pedro Bélisle, auxquels s’ajoutent le nouveau bassiste Jean-François Langevin et un deuxième guitariste, Yannick Chagnon.

Au menu: du Led Zeppelin, du Pink Floyd, du Jethro Tull, du ZZ Top, du King Crimson, une version électrisante de Je ne regrette rien, de Piaf, et l’incontournable Laisse-moi t’aimer!

«On aime s’approprier certaines pièces des autres et les booster… On se sait du fun…» termine Réjean Lachance.


Le Mercedes Band se produira le vendredi 14 mars au centre d’art La Chapelle, à Québec.

Commentaires