/homepage
Navigation
Vacances | Santé

Voyage dans le Sud?

Conseils santé pour voyageurs avertis

Maldive islands
Photo d'Archives

Coup d'oeil sur cet article

Vous en avez assez de cet hiver trop long ? Vous voulez y échapper ? Pour des milliers de Québécois, un voyage dans le Sud est la réponse toute trouvée. Mais tout voyage peut comporter des risques à votre santé. Vaut mieux bien se préparer avant de partir.

Bien que certaines maladies comme le tétanos, la rougeole et la coqueluche soient presque totalement éradiquées au Canada, elles sont toujours courantes dans plusieurs pays en voie de développement.

Avant de partir, assurez-vous que votre vaccination de base contre ces maladies soit à jour.

Il est aussi recommandé d’être vacciné contre les hépatites A et B avant de se rendre dans un pays du Sud, car ces maladies se transmettent facilement dans l’eau et les aliments. Le vaccin Twinrix vous protégera pour la vie contre ces deux maladies.

La tourista, un mal trop fréquent

La diarrhée du voyageur est la maladie la plus fréquente chez les voyageurs et elle touche presque 50% de ceux qui voyagent dans les pays en voie de développement. Elle sévit dans toutes les régions du monde, mais surtout en Amérique latine, dans les Caraïbes, en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient. La bactérie E. Coli est la plus souvent responsable de la diarrhée du voyageur, elle est très contagieuse et surtout très désagréable. Elle se transmet par contact direct avec les excréments humains ou animaux. Il suffit d’une seule personne qui omet de se laver les mains après être allée aux toilettes pour que tous les aliments d’un buffet risquent d’être contaminés. L’eau locale est souvent responsable de sa transmission dans les pays où les systèmes d’épuration des eaux ne sont pas optimaux.

On ressent les symptômes de la tourista de 12 à 24 heures suivant l’exposition à la bactérie: vous aurez la diarrhée, des nausées, des vomissements, des crampes abdominales et de la fièvre. Sachez que si vous avez du sang dans vos selles, ceci constitue un signe d’alarme et que vous devriez consulter un médecin sans tarder pour prendre des antibiotiques. Mieux encore: faites-vous prescrire ces antibiotiques avant de partir pour les avoir en votre possession en cas de besoin.

Il est possible de se faire vacciner contre la diarrhée du voyageur.

Le vaccin buvable Dukoral est disponible au Québec sans prescription médicale; il suffit d'une courte consultation avec un pharmacien et vous pourrez prendre le vaccin. N'attendez pas la dernière minute, car vous devez compléter la vaccination (qui comprend 2 doses, à une semaine d’intervalle) au moins une semaine avant de partir. Le vaccin protège contre la diarrhée du voyageur pour une durée de trois mois. Si vous faites un nouveau voyage au cours des cinq prochaines années, vous n'aurez qu'à prendre un rappel d'une seule dose pour être de nouveau protégé.

Commentaires