/opinion/blogs
Navigation

Entrepreneuriat : le cri du coeur de Lucien Bouchard

Coup d'oeil sur cet article

Cette volonté d’entreprendre ne peut croître que dans le terreau d’une société qui valorise, encourage et soutient l’esprit d’entreprise. Plus que jamais, il faut reconnaître à nos entrepreneurs le rôle indispensable de levain dans la pâte et de porteurs de notre avenir économique.

Lucien Bouchard dans La Presse du 8 mars 2014.

J'étais évidemment très heureux de lire l'ancien premier ministre du Québec vanter l'importance de l'entrepreneuriat dans les pages du quotidien montréalais, mais la lecture de sa lettre d'opinion m'a laissé un peu sur ma faim. Il souligne bien sûr nos lacunes en création d'entreprises et notre plus basse productivité, mais Lucien Bouchard offre peu de pistes de solution concrètes. Bouchard parle d'éducation pour préparer les jeunes aux défis qui nous attendent et de création d'emplois innovateurs, mais pas de mention claire de l'importance névralgique du secteur technologique ou des jeunes pousses du Web. On y mentionne en passant l’École d’entrepreneurship de Saint-Georges de Beauce mais la Maison Notman brille par son absence. Il termine en disant : « Au Québec, à côté de tous nos talents qui brillent dans les arts, c’est Joseph-Armand Bombardier et Steve Jobs qu’il faut aussi faire éclore. » Oui, absolument. +1. Mais il faut aussi mettre à jour nos héros de référence. J.A. Bombardier est mort en 1964. Steve Jobs est né, a vécu et est mort en Californie. Mes héros à moi, ce sont les pionniers de la techno québécoise des années '90. Ce sont les Daniel Langlois et les Richard Szalwinski. Et il est grand temps de les (re)mettre sur un piédestal.

2 commentaire(s)

anne sophie dit :
11 mars 2014 à 8 h 14 min

Lucien: Ou est mon gaz de schiste ? Lucien: un petit mot sur le PQ, sur PKP, sur le refrendum (pour, contre, a quelles conditions....) Lucien: Tu connaissais tout sur tout et tu nous disais tout le temps quoi faire. Ou est tu? Tu brilles par ton absence.

anne sophie dit :
11 mars 2014 à 9 h 33 min

C'est le lucide Lucien Bouchard qui "investit dans la jeunesse" en augmentant les frais de scolarite des universitaires de plus de 65 %.