/news/currentevents
Navigation
Montréal

La disparition mystérieuse d’un pasteur et de son amie

La disparition mystérieuse d’un pasteur et de son amie
Photo Courtoisie / SPVM

Coup d'oeil sur cet article

Les proches du pasteur et de son amie disparus depuis dimanche à Montréal ne comprennent pas ce qui a pu arriver à ceux qu’ils qualifient de « calmes » et de « réservés ».

«Je ne comprends pas du tout, affirme Sonya Kyei, amie de Courage Agbezorlie. Il ne ferait pas de mal à une mouche. Tout le monde l’aime. Je ne vois pas qui pourrait lui en vouloir.»

Courage Agbezorlie, accompagné de Sandra Mensah, a quitté son domicile d’Ahuntsic-Cartierville vers 21 h, dimanche soir, afin d'aller acheter une carte Opus pour son frère. Les deux amis ne sont jamais revenus.

Ils ont été vus pour la dernière fois vers 22 h, à la pharmacie Jean Coutu située au 5855, boulevard Gouin Ouest.

Un pasteur

Une voisine d’Agbezorlie a assuré au Journal que rien ne pouvait présager un tel événement, selon elle.

«C’est un gentil garçon, dit la femme qui a préféré ne pas se nommer. Il est pasteur dans une église et s’y consacre corps et âme à temps plein.»

Selon les dires de Muriel Giam, une autre amie, Courage Agbezorlie agissait en tant que pasteur adjoint pour une organisation religieuse nommée «Life Renewal Charismatic Church».

Sur son site web officiel, on décrit cette religion comme en étant une chrétienne, qui veut «élever une génération qui désire véritablement Dieu dans la pureté du cœur et les actions du corps.»

Elle serait originaire du Ghana et compterait seulement une vingtaine d’adeptes à Montréal. Sandra Mensah en ferait partie et c’est à cet endroit qu’elle aurait connu le pasteur, selon des proches.

Les deux amis n’auraient pas de problèmes de dépendances ni d’argent.

«Ce sont deux personnes très sages, très gentilles, qui n’ont rien à se reprocher, affirme Jean-Pierre Sako, qui les connaît bien. C’est vraiment un mystère, tout ça.»

Recherches en cours

Selon les premières informations, les deux disparus pourraient être à bord d’un véhicule gris de marque Infiniti, immatriculé en Ontario. Aucun des deux n’a de permis de conduire, ce qui laisse croire aux policiers qu’un ami dont on ignore encore l’identité pourrait être au volant.

Les recherches sont toujours en cours et le SPVM qualifie cette disparition de «préoccupante.»

Aujourd’hui, à 11 h, des agents feront du porte-à-porte dans Ahuntsi-Cartierville afin de recueillir les témoignages de témoins potentiels.

Commentaires