/news
Navigation
Insolite

Deux Québécois nus au Machu Picchu: Ils voulaient prendre part à une nouvelle tendance web

Daudelin et Mathieu
Facebook Marc-Antoine Daudelin et Patrice Mathieu (en médaillon) ont été arrêtés par les policiers du Pérou après s’être pris en photo nus sur le site du Machu Picchu.

Coup d'oeil sur cet article

Les deux jeunes Québécois arrêtés nus au Machu Picchu, au Pérou, voulaient prendre part au nouveau phénomène web mondial qui incite les touristes à se dévêtir pour se photographier devant des monuments célèbres, selon une amie.

Marc-Antoine Daudelin et Patrice Mathieu, tous deux originaires de Gatineau, ont pris ces clichés à l’aide d’un téléphone intelligent, avant d'être appréhendés mercredi par la police péruvienne.

Emprisonnés quelques heures, les touristes de 20 ans ont été libérés, mais devraient être entendus par un juge au cours des prochains jours. Leur cellulaire a été confisqué.

Le profil Facebook de Patrice Mathieu indique que les deux amis ont quitté le Canada il y a environ un mois avec leur sac à dos, «afin de profiter de la vie et découvrir un monde et une réalité différente.»

Phénomène viral

Ce n’est pas la première fois que des touristes sont surpris en train de s’immortaliser nus devant la cité inca.

Des dizaines de personnes, issues de plusieurs pays différents, l’ont fait au cours de ces derniers mois. Il s’agirait en fait d’une nouvelle mode web, qui gagne en adeptes à tous les jours. D’ailleurs, deux Australiens de 22 et 24 ans ont été interceptés la même journée que les deux Québécois, après avoir rendu public sur YouTube un vidéo d’eux courant nus sur le site du Machu Picchu.

Une page Facebook nommée «Naked At Monuments» serait à l’origine de ce phénomène. On peut y voir plusieurs photos de gens nus qui posent devant des sites ou monuments célèbres, tels que la Grande Muraille de Chine, la tour Eiffel et l’opéra de Sydney.

«Ils ont clairement fait ça pour suivre la tendance, a commenté brièvement une amie de Marc-Antoine Daudelin et Patrice Mathieu. Ce n’était peut-être pas une bonne idée, mais ils n’avaient pas de mauvaises intentions, ils voulaient seulement faire rire.»

« Lèse-culture »

Pour les autorités péruviennes, se dénuder au Machu Picchu constitue un délit de «lèse-culture». Toutefois, la législation péruvienne ne prévoit pas de sanction pour ceux qui commettent ce délit. Hier, les autorités ont annoncé hier que des panneaux interdisant la nudité seraient bientôt installés.

«Ce sont des lieux sacrés qui doivent être respectés, a dit Ricardo Ruiz Caro, directeur des affaires culturelles de la région de Cuzco. C’est le même respect qu’il faut avoir quand on pénètre dans la cathédrale de Lima.»

Marc-Antoine Daudelin et Patrice Mathieu n’ont pas répondu aux messages laissés par le Journal, hier.

– Avec la collaboration de l’AFP

Commentaires