/opinion/blogs
Navigation

Nos auteurs

Nicolas LachanceSteve TremblayStéphane MartineauSteeve MonnièrePierre-Olivier CorbinGabriel Talbot-LachanceFrançois JeanÉtienne RichardDidier OuelletAntoine Corbin

Smite

Coup d'oeil sur cet article

Ceux qui me lisent depuis un moment ont sûrement compris que j'aime beaucoup les MOBAs, particulièrement DotA 2. Après avoir joué à League of Legends, DotA 2, et Heroes of Newerth, je me suis attaqué à un figurant encore plus récent sur la liste des MOBAs populaires : Smite!

Dans Smite, ou châtiment en français, chaque joueur incarne un Dieu ou un immortel. Pour n'en nommer que quelques-uns : Ares, Zeus, Sun Wukong, Loki, Anubis et Hercules sont tous des personnages jouable. Vous aurez compris qu'il y a donc plusieurs panthéons de Dieu qui s'affrontent : Les grecs, les romains, les nordiques, les égyptiens, les hindous, les chinois et mêmes les mayas sont représentés par une multitude de Dieux. Cela cause sans doute des combats assez incroyables...

La première grosse différence entre Smite et les autres jeux de sa catégorie est que dans Smite, la caméra est placée à la troisième personne, derrière l'épaule du Héro. À première vue cela ne fait pas une énorme différence, mais je vous assure que plusieurs caractéristique du MOBA classique en sont affectées. En effet, il est impossible pour le joueur de bouger sa caméra pour voir se qu'il se passer ailleurs sur le champ de bataille. Heureusement, la carte et l'interface sont bien réalisés et je n'ai pas l'impression de manquer d'information. Par contre, cet angle de caméra fait en sorte qu'il est beaucoup plus facile de se faufiler derrière un adversaire à son insu. Mais le plus bel avantage de cette vue est que le joueur est beaucoup plus immersé dans le jeu. Le fait que les joueurs n'aient plus une vue d'ensemble diminue le travail d'équipe, ce qui est bien dommage, mais diminue aussi de beaucoup les insultes et le raillage qui est si souvent présent dans les autres MOBAs. N'est-ce pas génial? Peut-être qu'il ne s'agit là que de ma chance, mais même sans communiquer avec mon équipe, nous arrivons très souvent à l'emporter sur nos adversaires, simplement parce que le jeu est plus facile et ne nécessite pas autant de travail d'équipe.

L'originalité de Hi-Rez ne s'arrête pas à l'angle d'une caméra : Les habiletés des Dieux sortent souvent de l'habituel. Prenons par exemple Aphrodite, déesse Grecque de l'amour : son pouvoir principal est d'envoyer un baiser à un allier pour le charmer. Celui-ci devient sont âme sœur et il partagera un "lien spécial" avec Aphrodite, qui le rend plus puissant. Si Aphrodite décide d'envoyer un baiser à un Dieu ennemi, l'âme sœur d'aphrodite devient alors jaloux et va frapper beaucoup plus fort. Si ce n'est pas original, je ne sais pas ce que c'est. De plus, Hi-Rez a concocté une multitude de "mode de jeu du jour". Chaque jour, un nouveau mode est choisi, et les joueurs peuvent y jouer autant qu'ils le veulent pour la journée. Parfois le mode offre un nouveau champ de bataille autrement inaccessible. À la Saint-Valentin, le mode du jour voyait 5 Cupidons affronter 5 autres Cupidons dans une arène! Ces modes manquent certainement de sérieux et permettent aux joueurs de décompresser après une défaite cuisante.

Si le jeu me semble encore plus facile que League of Legends, Smite est aussi décidément plus beau. Les modèles et les textures des personnages me semblent beaucoup mieux travaillées... une chance, puisqu'on les voit de très proche! Voyez vous-mêmes avec cette image du modèle de Nemesis, déesse grecque de la vengeance :

Nemesis_Presskit

Smite ne remplacera certainement pas DotA ou League of Legends. Il est trop différent, et Hi-Rez a réussi à trouver une niche bien particulière pour leur jeu. Tanné de vous faire battre à plat de couture à DotA? Allez faire une partie ou deux de Smite. L'ambiance plus légère saura vous remettre sur pied et vous aurez quand même le sentiment agréable de jouer à un MOBA!