/opinion/blogs
Navigation

Nos auteurs

Nicolas LachanceSteve TremblayStéphane MartineauSteeve MonnièrePierre-Olivier CorbinGabriel Talbot-LachanceFrançois JeanÉtienne RichardDidier OuelletAntoine Corbin

Professor Layton and the Azran Legacy

Coup d'oeil sur cet article

Je suis quelqu'un qui aime beaucoup les énigmes et faire travailler mes méninges. Après avoir joué à Ace Attorney, j'avais envie de plus de puzzles à résoudre. La situation tombe bien : Professor Layton and the Azran Legacy vient d'arriver en Amérique du Nord, juste pour moi. Je n'avais jamais joué à un Professor Layton avant, tout comme Dual Destinies était mon premier Ace Attorney. Maintenant que j'ai plongé dans les deux séries, j'ai l'impression d'être beaucoup plus intelligent!

La première chose que je me suis dit en commençant à jouer est que mon vocabulaire anglais allait sans doute s'élargir. Les personnages de Professor Layton semblent avoir étudié non seulement en archéologie et en casse-têteologie, mais aussi en linguistique. Ce dialogue travaillé, couplé avec leur accent anglais senti et le style visuel du jeu rendent les séquences animées très agréables à regarder.

La deuxième chose que je me suis dit est "quoi, déjà?". Je m'explique : le premier puzzle du jeu vous est lancé à la figure très rapidement. Personellement, je trouve que c'est une bonne chose. Le tutoriel est intégré à tous les premiers puzzles rencontrés, ce qui nous épargne une phase d'apprentissage ennuyeuse où l'histoire n'avance pas. Bon d'accord, le premier puzzle n'était pas vraiment difficile, mais il était tout de même original.

Ensuite est apparue ma première déception. N'ayant jamais joué à un autre Professor Layton, j'avais cru comprendre qu'à un certain point dans le jeu, il était possible d'avoir une liste de puzzles accessibles en tout temps. L'idée d'avoir quelques minutes à tuer, d'ouvrir ma 3DS et de faire un puzzle m'avait vraiment donné envie d'avoir le jeu. En réalité, même si les puzzles se suivent à un rythme assez constant, il y a toujours au minimum 5 minutes d'histoire et de conversation entre chacun d'entre eux. Ceux qui ont déjà joué à The Azran Legacy savent qu'il y a des mini jeux auxquels on a accès à tout moment. À ces gens, je dis d'abord : "Une critique, ça sert à être lue avant d'acheter un jeu, pas après!". Je poursuivrais en argumentant que il n'y a que 3 mini-jeux différents, et qu'il faut débloquer chaque difficulté tout au long de l'histoire. La liste de puzzles accessibles en tout temps n'est pas bien longue.

Mis à part ces faux-pas, je salue le concepteur du jeu qui a eu l'idée de mettre un élément d'exploration dans le jeu, récompensant les joueurs avec des "jetons d'indice" qui peuvent être utilisés quand on tombe face à face avec une énigme particulièrement difficile. L'idée est bonne parce qu'elle permet aux gens moins doués en énigmes de traverser le jeu quand même. Par contre, j'ai un problème avec ces jetons : il y en a absolument partout. Je vous ai dit tout à l'heure qu'il y avait minimum 5 minutes entre chaque énigme... c'est autant de temps pour trouver des jetons qui pullulent. Quelqu'un comme moi qui ne veut rien manquer du tout va accumuler beaucoup trop de jetons. Pour donner une idée de l'ampleur, dites-vous bien que je trouvais assez de jetons pour avoir un indice supplémentaire par puzzle, voir plus pour les puzzles réellement difficiles. La fonction rendait le jeu un peu trop facile à mon goût. J'ai beau me dire que je n'ai qu'à m'empêcher d'utiliser les jetons,  j'ai tout de même l'impression que mes efforts pour battre le jeu sont faits en vain.