/homepage
Navigation
Entre deux actes | Trick or Treat

Traumatisme et vengeance

Jacques Leblanc joue, dans la pièce Trick or Treat, Ben, un homme qui est à la tête d’une petite troupe de truands.
Photo Courtoisie Jacques Leblanc joue, dans la pièce Trick or Treat, Ben, un homme qui est à la tête d’une petite troupe de truands.

Coup d'oeil sur cet article

Trick or Treat est un conte cru et moderne sur le parcours de cinq individus qui veulent échapper au malheur dans lequel ils sont plongés.

Trick or Treat est un conte cru et moderne sur le parcours de cinq individus qui veulent échapper au malheur dans lequel ils sont plongés.

Cette création du dramaturge franco-ontarien Jean-Marc Dalpé sera présentée du 8 au 26 avril à Premier Acte.

Olivia Palacci signe la mise en scène de cette première production de la compagnie La Bête noire.

«Trick or Treat se questionne sur le bien, le mal, sur la place que nous prenons dans la société, comment on réussit pour la conserver et jusqu’où sommes nous prêts à aller pour la garder», a-t-elle laissé tomber, lors d’un entretien.

Jean-Marc Dalpé aborde, avec cette création, les notions d’agresseur et de victime.

«Tu es sois l’un, soit l’autre, mais c’est celui qui possède le ‘gun’ qui est gagnant. Si tu ne l’a pas, c’est parce qu’il est pointé sur toi», a lancé Olivia Palacci, qui a étudié en mise en scène au Conservatoire d’art dramatique de Québec.

La comédienne et metteure en scène avoue avoir du plaisir avec cette thématique.

«C’est vraiment l’fun parce que cela provoque une tension et ça fait en sorte que tous les personnages basculent. On ne sait pas de quel côté, ils se trouvent», a-t-elle mentionné.

Violence et sensibilité

Trick or Treat tourne autour de cinq personnages, dont Mike, un jeune de 15 ans, qui manifeste l’intention de se venger, après s’être fait taxer dans un métro.

«La violence, selon Dalpé, est provoquée par la peur d’être violenté. Un traumatisme s’installe et ça amène un sentiment de vengeance. Ça fait en sorte que tu as envie de passer de l’autre côté, parce que tu n’a pas envie de te faire marcher sur les pieds une deuxième fois», a expliqué la jeune femme née en Belgique.

Une cinquantaine de téléviseurs diffuseront, sur scène, en boucle, des images de l’agression, afin de montrer qu’elles ne quittent jamais la victime.

Olivia Palacci indique que Trick or Treat est un show de gars, avec cinq comédiens masculins, soit Jean-Denis Beaudoin, Simon Lepage, Maxime Beauregard-Martin, Jacques Leblanc et Patric Saucier qui font partie de distribution.

«Jean-Denis, Simon et Maxime, qui ont fondé la Bête noire, m’ont approché pour la mise en scène. J’ai une sensibilité féminine et je peux être ultra-sensible sur des choses qu’ils n’auraient peut-être pas pensé. C’est un show d’hommes, monté par une femme et c’est ce qui est intéressant dans cette démarche», a fait remarquer Olivia Palacci.


Trick or Treat est présenté du 8 au 26 avril à Premier Acte.

Commentaires