/opinion/blogs
Navigation

Dominique Anglade : ambition, audace et ardeur

Coup d'oeil sur cet article

Dominique Anglade Source: Montréal International

Invité à un déjeuner-causerie organisé par le conseil des relations internationales de Montréal, j'ai eu la chance la semaine dernière d'entendre Dominique Anglade, PDG de Montréal International, nous entretenir de l'importance et des succès récents de cette organisation.

D'abord, pour ceux qui ne connaîtraient pas sa mission, Montréal International agit comme moteur économique du Grand Montréal pour attirer de la richesse en provenance de l'étranger tout en accélérant la réussite de ses partenaires et de ses clients. Ce travail s'appuie sur trois leviers de création de richesse :

1) Investissements directs étrangers. Mme Anglade nous a rappelé que Montréal compte 2000 filiales étrangères employant directement 165000 personnes. C'est 9 % de tous les emplois, mais 20 % du PIB local. Ces emplois amènent plus d'innovation, plus de productivité, et des salaires plus élevés. D'ailleurs, 2013 a été une année record pour les investissements directs étrangers à Montréal avec 1,28 milliard de dollars, en provenance d'Europe (83 %) et d'Amérique du Nord (15 %), surtout dans l'aérospatiale, les technologies de l'information, l'agroalimentaire et les sciences de la vie.

2) Attirer des talents stratégiques. Depuis 2010, 500 talents stratégiques se sont établis à Montréal.

3) Organisations internationales. Dominique Anglade nous a rappelé que Montréal est LA ville internationale du Canada avec le plus grand nombre d’organisations internationales (62) et une grande présence onusienne unique au Canada. Ces organisations, comme l'OACI, créent de la richesse par ses travailleurs, les visiteurs et les congrès organisés dans la ville.

Mme Anglade nous a rappelé la concurrence féroce qui existe entre les villes pour attirer investissement, talents et organisations et elle nous a invités à souligner nos forces. « La modestie ne conduit pas au succès. Quand on est bon, il faut le dire! » a-t-elle expliqué à la foule attentive. Elle a conclu sa présentation en nous parlant des trois "A" qui, selon elle, mènent au succès. Il s'agit de l'ambition (il faut arrêter de penser petit), l'audace (il se faut se dire les vraies choses, quand ça va et quand ça ne va pas) et l'ardeur (il faut travailler fort). À l'entendre, nul doute que Dominique Anglade applique ces conseils dans tout ce qu'elle entreprend.

Vous trouverez la présentation complète ici.