/entertainment/shows
Navigation

Le conte de fées se poursuit

Le spectacle Lumières d’Olivier Dufour retenu pour le gala d’excellence de Live Design

Le conte de fées se poursuit
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Présenté l’été dernier, à l’occasion du 350e anniversaire du Séminaire de Québec, le spectacle Lumières, d’Olivier Dufour, a été retenu pour les prix d’excellence annuels décernés par le magazine américain Live Design.

L’événement multimédia, qui racontait l’histoire de cette institution de la Vieille Capitale, est en nomination dans la catégorie Architainment. Lumières est en compétition avec des productions qui ont été présentées à Porto Rico, à Los Angeles, en Inde, à Washington et en Australie.

«Toutes les compagnies soumettent leurs projets et on ne sait jamais si nous allons être choisis. Le caractère historique, entourant Lumières, est peut-être un élément qui nous a favorisés. Je suis très heureux de cette sélection», a indiqué Olivier Dufour, lors d’un entretien téléphonique.
Visibilité internationale

Cette nomination offre, à nouveau, une belle visibilité internationale au créateur de la Vieille Capitale et à son équipe.

Le Mur du son, présenté à l’occasion du 250e anniversaire du quotidien suisse 24 Heures, l’avait emporté, en 2012, dans la catégorie Concerts.

Un vote populaire est en cours, jusqu’au 24 avril, à l’adresse livedesignonline.com/2014-excellence-awards-voting, pour déterminer les gagnants, qui seront dévoilés au début du mois de mai.

Olivier Dufour était très satisfait, par ailleurs, des deux spectacles, présentés, mercredi, en Suisse, pour l’inauguration du Swiss Tech Convention Center, à Lausanne. L’œuvre multimédia, mélangeant art et sciences, racontait le parcours d’un chercheur en création.

«On ne sait jamais, après avoir travaillé intensément sur un projet, si c’est bon ou pas bon. Les gens ont été impressionnés par l’alliage que nous avons réussi à faire entre l’art et la science. La réaction du public a été au-delà de nos espérances. On aurait pu faire encore mieux, avec deux ou trois nuits d’ajustement de plus, mais c’est toujours comme ça avec ce genre de projet», a-t-il fait savoir, de retour dans ses bureaux de Québec.

Mur du son brésilien

Le créateur québécois est surtout heureux d’une réussite qui pourrait lui amener d’autres projets.

«On a l’intention de faire d’autres collaborations avec les chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Lausanne. Ce succès va leur donner le goût de travailler avec nous», a-t-il mentionné.

Olivier Dufour et son équipe travaillent, en ce moment, sur un projet Mur du son qui pourrait être présenté, en 2015, lors du 450e anniversaire de Rio.

«C’est un projet qui m’emballe. Je rêve, depuis le début de l’aventure de Mur du son, de faire une prestation axée sur l’enfance, avec des voix d’enfants, des percussions et des danseurs. J’avais déjà commencé à travailler sur un concept pour le Brésil, sans savoir que ça pourrait, un jour, les intéresser», a-t-il fait savoir.

Commentaires