/entertainment/celebrities
Navigation
Johnny Hallyday

«Le Québec est un grand pays»

FRANCE-MUSIC-HALLYDAY
Photo AFP Johnny Hallyday voudrait visiter le Québec plus souvent au cours des prochaines années. Il espère se produire à nouveau sur les Plaines d’Abraham dès 2015.

Coup d'oeil sur cet article

Dans sa maison de Los Angeles, Johnny Hallyday est bien loin du Québec et de sa politique. Pourtant, celui qui sera bientôt en tournée dans la Belle Province affirme que, pour lui, le Québec est un pays.

Dans sa maison de Los Angeles, Johnny Hallyday est bien loin du Québec et de sa politique. Pourtant, celui qui sera bientôt en tournée dans la Belle Province affirme que, pour lui, le Québec est un pays.

Moins d’un mois après les élections provinciales, le célèbre rockeur français donnera une série de spectacles à Montréal, Trois-Rivières et Québec.

À la question «croyez-vous que le Québec devrait être un pays?», Hallyday répond «Bien sûr» sans hésitation. «Je le pense, poursuit-il. C’est un grand pays, le Québec.»

Le chanteur concède toutefois être bien peu au fait des bisbilles référendaires qui divisent le vote québécois. «Je ne vis pas au Québec, alors je ne sais pas ce qui est le mieux pour vous. En même temps, c’est un peu comme en Belgique, je crois que tout le monde devrait s’entendre», fait-il valoir.

De retour pour de bon

La dernière fois que Johnny Hallyday a mis les pieds à Trois-Rivières, c’était en 1970. Il avoue avoir un peu négligé ses fans québécois. «Mais, vous savez, ce n’est pas ma faute, se défend-il. À l’époque, j’avais des agents qui me ­faisaient tourner plus en France qu’à l’extérieur. Maintenant que je travaille avec un manager qui aime beaucoup le Québec, on en fait plus. Ça me permet de retrouver ce public que je n’avais pas vu depuis longtemps.»

Il espère d’ailleurs offrir d’autres concerts au Québec, dès 2015. «Je fais une tourné en 2015, dans toute l’Europe, et au Québec aussi. J’espère revenir aux Plaines [d’Abraham]. J’ai adoré cet endroit, c’était super!», dit-il.

Spectacle intime

En 2012, Johnny Hallyday avait donné un spectacle mémorable sur les Plaines d’Abraham et un autre au Centre Bell où il avait, le temps d’une chanson, partagé la scène avec Marie-Mai.

Cette fois-ci, son spectacle a été conçu pour de plus petites salles. C’est ainsi que le public pourra le voir au Capitole de Québec, à la Salle Thompson à Trois-Rivières et à la Place des arts à Montréal. «C’est que le contact avec le public est beaucoup plus chaud, plus intime. Le public est plus près de moi et j’aime bien avoir ce contact», explique-t-il.

Encore une fois, le chanteur partagera la scène avec un artiste québécois. «J’ai demandé aux organisateurs de la tournée de trouver des invités du Québec et de voir avec qui je peux chanter, confie-t-il. Mais je ne sais pas encore qui ce sera.»

La vie en Californie

Établi à Los Angeles avec sa femme et leurs deux filles depuis plusieurs années, Johnny Hallyday occupe ses journées à travailler sur son 49e album, qui devrait paraître en octobre prochain.

Pour lui, la vie y est plus tranquille qu’en France où on le reconnaît à tous les coins de rue. «Ma maison, c’est ici maintenant. C’est marrant parce que, ici, on me reconnaît plus comme acteur que comme chanteur. Alors des fois, les gens dans la rue me disent: «Ah l’homme du train!» Ils me parlent de films que j’ai fait et c’est très bizarre pour moi.»


► Johnny Hallyday est en spectacle à la Salle Thompson de Trois-Rivières le 28 avril.

Au Capitole de Québec le 29 avril, en supplémentaires le 27 avril.

À la Place des arts le 3 mai.

 
Commentaires