/slsj
Navigation

Place à la vraie saison dans la LNH!

Ça serait dommage qu’après une saison de 100 points, la seule équipe canadienne soit éliminée dès le premier tour.

HKO-HKN-SPO-MONTREAL-CANADIENS-V-TAMPA-BAY-LIGHTNING
Photo d’archives, AFP Le Canadien de Montréal commencera les séries éliminatoires à Tampa Bay.

Coup d'oeil sur cet article

Après une longue saison de 82 matchs remplie de surprises et de déceptions, les équipes de la Ligue nationale de hockey qualifiées pour les séries éliminatoires entreprendront maintenant la dernière étape vers ce prestigieux trophée de la Coupe Stanley.

Après une longue saison de 82 matchs remplie de surprises et de déceptions, les équipes de la Ligue nationale de hockey qualifiées pour les séries éliminatoires entreprendront maintenant la dernière étape vers ce prestigieux trophée de la Coupe Stanley.

Le Canadien, après avoir été coiffé à la ligne d’arrivée par le Lightning de Tampa Bay, devra commencer les séries sur la route. Ce petit point de différence après une saison, avouons-le, au-delà des espérances, pourrait être plus coûteux que prévu.

Commencer dans le château fort ennemi peut être un couteau à deux tranchants. Si le CH réussit à gagner un des deux premiers matchs disputés à Tampa Bay, la pression changera de camp. Par contre, si la série se rend à la limite, un septième match est toujours préférable d’être joué devant nos partisans, sur notre patinoire, dans notre vestiaire, dans nos repères.

Ça serait dommage qu’après une saison de 100 points, la seule équipe canadienne soit éliminée dès le premier tour. Le format des séries de cette année fait en sorte que, dès la première ronde, des équipes de premier plan seront en vacances plus tôt que prévu.

Au-delà de l’affrontement Montréal/Tamba, une série Chicago/St-Louis ou Los Angeles/San José va éliminer de sérieux prétendants à la Coupe. Des finales avant le temps, comme on dit…

Les grands gagnants de cette formule seront les partisans. Avoir du hockey de si grande qualité à l’ouverture des séries, et qui va se poursuivre jusqu’au bout, sera très vendeur pour le hockey.

Par ailleurs, je suis content pour un marché comme Columbus qui est parvenu à se faufiler à travers les gros marchés et se qualifier pour les séries d’après-saison. Les Blue Jackets pourraient donner du fil à retordre aux Penguins et la bande à Crosby.

Déceptions

Dans les déceptions, on ne peut s’empêcher de penser aux Capitals de Washington menés par Alexander Ovechkin, qui tournent en rond depuis toujours. Sûrement qu’une grosse décision d’organisation devra être prise dans un avenir rapproché.

Les Maple Leafs de Toronto et leur gros marché font encore chou blanc cette saison. Une équipe sans âme, sans saveur, sans odeur. Espérons que la venue de Brendan Shanahan saura replacer ce Titanic avant qu’il ne frappe encore une fois ce maudit glacier.

Bonnes séries à tous!

- Propos recueillis par Jonathan Hudon

 

Commentaires