/news/education
Navigation

Une garderie à 30000$ par an à New York

Manhattan Explore + Discover
Photo Courtoisie Jacqueline Marks, directrice académique de l’école pour bébés «Explore+Discover» à Manhattan.

Coup d'oeil sur cet article

NEW YORK- Une école privée pour bébés ouvrira ses portes cet automne à Manhattan. Les parents sont prêts à débourser 33 500 $ par année pour que leurs poupons apprennent à faire la sieste, jouer et se familiariser avec l'espagnol. On est loin des garderies à 7 $ du Québec.

NEW YORK- Une école privée pour bébés ouvrira ses portes cet automne à Manhattan. Les parents sont prêts à débourser 33 500 $ par année pour que leurs poupons apprennent à faire la sieste, jouer et se familiariser avec l'espagnol. On est loin des garderies à 7 $ du Québec.

Le centre d'apprentissage «Explore+Discover», qui ouvre le 8 septembre prochain dans le quartier huppé Gramercy Park, accueillera les bébés âgés de trois mois à deux ans.

«Il y a un réel besoin pour ce genre d'établissement à New York», assure Jacqueline Marks, directrice académique de l'institution.

L'école comprend huit salles de classe et peut accueillir 80 bébés. Les enseignants ont tous des maîtrises en éducation.

«À New York, il n'y a pas beaucoup d'options pour les mères. Les congés de maternité sont d'environ six semaines. Après, elles ont l'option d'engager une nounou à temps plein ou trouver une garderie. Les deux parents sont souvent très occupés, ils commencent très tôt le matin et rentrent tard le soir», explique Mme Marks.

Cette nouvelle école est en quelque sorte le prolongement de la maison. «On va apprendre aux bébés à avoir un horaire de sommeil, à manger, à aller à la toilette», dit-elle.

Bébés privilégiés

Les frais de scolarité sont de 2791$ par mois pour les enfants qui fréquentent l'école cinq jours semaine, soit 33 500 $ par année. À titre de comparaison, les frais de scolarité de l'Université Harvard sont de 52 650 $ par année.

«Le prix est comparable au prix d'une nounou et celui des autres garderies new-yorkaises», assure Jacqueline Marks.

Une classe de huit bébés âgés de trois à neuf mois comptera trois professeurs. Ce sont les professeurs qui vont fournir les soins de base, comme de nourrir et changer les couches des bébés.

«Le changement des couches est un moment de communication en tête-à-tête entre l'enseignant et l'enfant. Nous utilisons ce temps pour partager un moment intime ensemble et s'engager dans la conversation», explique-t-on sur le site de l'établissement..

«On va avoir un espace extérieur où les bébés peuvent apprendre à rouler, ramper, et regarder le ciel», explique Mme Marks.

L'eau sera aussi omniprésente, on a prévu de grands lavabos pour encourager les enfants à interagir avec de l'eau.

L'école va aussi enseigner les langues étrangères, à commencer par l'espagnol.

Un espace servira de lieu de rassemblement entre les parents et les enseignants. «Autour d'un café, les parents vont nous raconter ce qui se passe avec leur bébé, comment a été leur nuit», dit la directrice.

L'école sera le premier de 20 autres centres d'apprentissage similaires qui vont ouvrir à New York au cours des prochaines années.

 
 
 
Commentaires