/slsj
Navigation

Le dessert avant le plan principal

HKN-BOSTON-BRUINS-V-MONTREAL-CANADIENS
Photo d’archives, AFP Les Canadiens de Montréal affronteront les Bruins de Boston en quart de finale.

Coup d'oeil sur cet article

Après une première série qui a mis l’eau à la bouche et qui a créé une frénésie dans tout le Québec, un classique Canadiens-Bruins devrait nous faire vivre des émotions et un enthousiasme euphorique.

Après une première série qui a mis l’eau à la bouche et qui a créé une frénésie dans tout le Québec, un classique Canadiens-Bruins devrait nous faire vivre des émotions et un enthousiasme euphorique.

Depuis le départ des Nordiques pour le Colorado, les Bruins sont devenus l’animal à abattre dans notre province tendue bleu-blanc-rouge. Cependant, la cible sera difficile à atteindre parce que même si les Ours noirs sont gros, ils sont aussi rapides et féroces.

SOUVENIRS

Je n’ai pas eu la chance dans ma carrière de joueur de jouer dans le nouveau Garden de Boston, mais je peux vous dire que je me souviens très bien de cette foule intimidante du vieux Garden qui rendait cette équipe encore plus crainte de ses adversaires. Les Big Bad Bruins, comme on les appelait, dans ce vieux Garden infecté de rats qui se promenaient entre nos équipements pendant notre préparation d’avant match, nous donnaient des frissons... pas nécessairement positifs. C’était comme si l’intimidation commençait à ce moment.

Bien sûr, les choses ont changé. Le nouvel aréna est superbe; les rats ont disparu, mais les méchants Bruins, avec leurs fans survoltés, le sont encore et rendent cette équipe toujours aussi détestable.

Du côté du CH, le Centre Bell et ses fantômes dans les plafonds, juste à côté de toutes ces bannières des 24 Coupes Stanley ou de ces immortels, tels Richard, Béliveau ou Lafleur, rendent ce temple l’un des endroits les plus difficiles à y jouer. Il ne faut pas oublier les 21 000 mordus de cette équipe qui remplissent ce monument match après match avec une énergie que l’on ne retrouve pas ailleurs.

Tous les ingrédients sont donc réunis pour une série qui devrait laisser ses traces et nous faire vivre des moments intenses. Que l’on soit un fan du CH ou des Bruins - et oui des Bruins parce que même si le Québec est majoritairement pro-Canadiens, il y a beaucoup de fans des bruins qui encourageaient même les Nordiques, car certains n’ont pas été capables de passer à l’Ouest et se sont ralliés au nouvel ennemi juré de la Sainte-Flanelle-, nous aurons droit au dessert avant le plat principal!

 

Commentaires