/lifestyle/health
Navigation
Santé

On fait une pause ?

reflect intensely
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

C’est le thème de la 63e Semaine nationale de la santé mentale qui aura lieu du 5 au 11 mai 2014. Cette campagne annuelle orchestrée par le réseau québécois de l’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM) nous invite à cultiver notre bien-être en prenant des pauses. (1)

C’est le thème de la 63e Semaine nationale de la santé mentale qui aura lieu du 5 au 11 mai 2014. Cette campagne annuelle orchestrée par le réseau québécois de l’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM) nous invite à cultiver notre bien-être en prenant des pauses. (1)

Saviez-vous qu’au Québec, entre 1998 et 2010, le temps hebdomadaire consacré au travail a augmenté de 3,9 heures alors que le temps libre des Québécois a diminué de 3 heures par semaine?

Tout indique que cette tendance se maintiendra au cours des prochaines années. On peut comprendre que la fatigue soit une des raisons de consultation les plus fréquentes. On estime qu’entre 15 % et 30 % des patients qui consultent un médecin de famille souffrent d’un trouble de santé mentale (épuisement professionnel, anxiété, dépression). L’Organisation mondiale de la santé (OMS) anticipe qu’en 2020 la dépression sera la première cause d’invalidité dans le monde!

500 000 absents

Nous vivons dans une société qui valorise beaucoup la performance et la productivité au profit d’un bon équilibre de vie. Jeunes et moins jeunes sentent le besoin de démontrer qu’ils peuvent réussir dans toutes les sphères de leurs vies: à l’école, à la maison, au travail, dans les loisirs… Et comme si ce n’était pas assez, on sent l’obligation de s’inscrire à différents médias sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn…), histoire de ne pas être oublié!

Résultat: chaque jour, 500 000 personnes s’absentent de leur travail à cause de problèmes de santé mentale.

Un des plus grands défis du 21e siècle sera de réapprendre à s’arrêter, prendre une pause, se donner le temps de respirer. S’arrêter nous permet de prendre un peu de recul et de réorganiser des choses pour avoir un meilleur équilibre dans tous les aspects de notre vie: social, physique, spirituel, économique et mental.

Sortir de la routine

Pour reprendre les paroles du comédien Mathieu Quesnel, nouveau porte-parole de la Semaine nationale de la santé mentale: «Pour moi, la pause est un changement de rythme qui nous aide à renouveler notre énergie, pour se recentrer et repartir du bon pied. L’important, c’est de sortir de sa routine. C’est ça la pause, c’est de se permettre d’oublier la notion du temps.»

Comme c’est plus facile à dire qu’à faire, je vous propose de visiter le site www.etrebiendanssatete.ca.

Vous y trouverez de nombreuses idées et astuces pour ralentir, décrocher et reposer votre esprit au quotidien. (1)

On fait une pause?

 

Commentaires