/entertainment/movies
Navigation
Godzilla

Dans l'ombre du monstre

GODZILLA
photo Courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

NEW YORK | Comme personnage principal américain, le producteur Thomas Tull de Legendary Pictures ainsi que Gareth Edwards, le cinéaste britannique peu connu, ont choisi Aaron Taylor-Johnson, qui s’était attiré le respect de tous – et qui avait rencontré sa future femme – en jouant John Lennon dans Nowhere Man.

NEW YORK | Comme personnage principal américain, le producteur Thomas Tull de Legendary Pictures ainsi que Gareth Edwards, le cinéaste britannique peu connu, ont choisi Aaron Taylor-Johnson, qui s’était attiré le respect de tous – et qui avait rencontré sa future femme – en jouant John Lennon dans Nowhere Man.

Aaron Taylor-Johnson a ensuite connu la gloire en incarnant Kick-Ass, super héros de comédie. Et, avec Godzilla s’apprêtant à prendre le chemin du box-office, il est en train de tourner Avengers: Age of Ultron dans lequel il incarne Pietro Maximoff/Vif-Argent.

Elizabeth Olsen tient le rôle de sa femme dans Godzilla et de sa sœur jumelle dans le prochain Avengers. Bryan Cranston, gagnant d’un Emmy, et l’actrice française oscarisée Juliette Binoche tiennent le rôle de ses parents, tandis que d’autres rôles de soutien sont tenus par trois acteurs nommés aux Oscars, soit Ken Wantanabe, David Strathairn et Sally Hawkins.

À 23 ans, Aaron Taylor-Johnson est parti pour la gloire. Avec Godzilla en 2014 et Avengers en 2015, il pourrait bien être propulsé dans les hautes sphères d’Hollywood. Non pas qu’il y pense. «Vous savez, je veux simplement faire ce qui se présentera. Je dois y aller avec mon instinct», a-t-il confié lors d’une entrevue exclusive à l’Agence QMI.

C’était son instinct, pas l’attrait d’une superproduction qui lui a fait dire oui à Godzilla. «En rencontrant Gareth, le film a pris tout son sens», a-t-il dit de la manière dont le cinéaste l’a convaincu que ce long-métrage serait spécial, qu’il rendrait hommage à l’original japonais et qu’il prendrait ce monstre, revanche de la nature, au sérieux. «Et, quand on rencontre des gens comme lui, cela vous inspire, vous entraîne hors des sentiers battus et vous donne envie de faire les choses d’une manière différente et de vous attaquer à ce défi.»

Besoin d’expérience

«C’est agréable de voir que ma carrière est intéressante et je suis flatté. Mais peut-être que je ne serai pas aussi prévisible. On ne sait jamais. En plus, je suis tellement jeune! La plupart des acteurs qui sont au faîte de leur carrière ont 40 ans. L’expérience de vie est indispensable, et je n’en suis pas encore là. Je dois attendre encore une dizaine d’années avant de décrocher les rôles qui m’intéressent vraiment. En attendant, j’essaye de ne pas faire de bêtises», a-t-il ajouté.

Il a également eu l’occasion de se faire des muscles pour Godzilla et de rendre son personnage moins générique puisqu’il est dans l’ombre du véritable héros, le monstre. «Je suis fier de ce film. J’aime la manière dont il a été fait. C’est vraiment impressionnant», a-t-il dit.

 

Commentaires