/entertainment/celebrities
Navigation
Bryan Singer

Allégations d'abus sexuel contre le réalisateur de X-Men, Bryan Singer

Le réalisateur nie toutes allégations

Bryan Singer
Photo Wenn Bryan Singer, réalisateur

Coup d'oeil sur cet article

À deux semaines de la sortie de son nouveau film X-Men : Days of Future Past, le réalisateur Bryan Singer nage en eaux troubles. Alors que deux jeunes hommes ont déposé des poursuites contre lui pour agression sexuelle pendant qu’ils étaient mineurs, il accuse à son tour l’avocat des présumées victimes d’être un menteur à la recherche de publicité.

Mercredi, l’avocat de Bryan Singer, Marty Singer (sans lien de parenté), a fait parvenir une lettre à Jeff Herman, l’avocat des plaideurs, dans laquelle il demande l’arrêt des procédures, tout en avertissant qu’il compte intenter à son tour des actions contre lui pour poursuites abusives. Dans la lettre, les poursuites sont décrites comme étant «frivoles», inexactes et «sans fondement».

Nouvelles allégations ?

Cette missive répond à la dernière sortie médiatisée de Herman, lundi, pendant laquelle il annonçait qu’il déposait de nouvelles allégations contre Singer avec, à l’appui, des photos et un message signé «Love, Gary». Un nouveau plaignant, un Anglais souhaitant garder l’anonymat, a mentionné avoir été forcé à avoir des rapports sexuels avec Singer et le producteur Gary Goddard, en 2006, alors qu’il avait 17 ans.

Selon The Hollywood Reporter, le dossier a été fermé mardi, parce que le formulaire n’avait pas été rempli correctement. Il pourrait toutefois être rouvert bientôt.

C’est à croire que la première présumée victime, Michael Egan, un Hawaïen de 31 ans, a ouvert la voie en lançant sa poursuite contre le populaire réalisateur, le 16 avril. Herman, avocat américain très reconnu dans les procès pour agression sexuelle et pédophilie, a mentionné que d’autres poursuivants sortiraient de l’ombre.

Poursuite

Par ailleurs, des poursuites ont aussi été déposées par Michael Egan contre Goddard, l’ancien président de Disney TV David Neuman et Garth Ancier, vétéran du milieu de la télévision américaine. Ils ont tous quatre nié les faits en bloc.

C’est sans surprise que le réalisateur a annoncé préférer rester à l’écart de la promotion du dernier X-Men, dont une partie du tournage a été fait à Montréal. Dans un communiqué publié fin avril, il a stipulé que les allégations étaient vicieuses et fausses et qu’il refusait que cela jette une ombre sur le film.

Commentaires