/sports/hockey
Navigation
Ducks | Kings

Les Ducks sortent la tête de l’eau

RE_2014_05_09T040841Z_952543043_NOCID_RTRMADP_3_NHL_STANLEY_CUP
Photo USA Today Sports But de Teemu Selanne lors de la deuxième période du match #3 affrontant les Ducks d'Anaheim aux Kings de Los Angeles.

Coup d'oeil sur cet article

LOS ANGELES – On a souvent dit que les unités spéciales pouvaient faire la différence pendant les séries éliminatoires. Les Ducks d’Anaheim en ont fait la preuve, jeudi, alors qu’ils ont disposé des Kings de Los Angeles au compte de 3-2.

Cette victoire permet ainsi aux Ducks d’enregistrer un premier gain contre leurs rivaux californiens, qui mènent toutefois le duel 2-1.

Corey Perry, en première période et l’infatigable Teemu Selanne, au second vingt, ont sonné la charge pour les Ducks. À chaque occasion, ceux-ci avaient l’avantage d’un homme.

Perry a complété un superbe jeu de passes de Patrick Maroon et Ryan Getzlaf pour battre le gardien Jonathan Quick qui ne pouvait rien faire sur la séquence.

Puis, en deuxième, Selanne et Nick Bonino ont profité d’une chute multiple des Kings en zone neutre pour s’échapper.

Les deux joueurs ont obtenu un surnombre et Bonino a rejoint à son vieux coéquipier finlandais posté à l’embouchure du filet pour donner les devants aux visiteurs.

Le défenseur Ben Lovejoy a porté le coup de grâce aux locaux en fin de troisième période.

Des Kings : manque de finition

Il faut dire que les Kings, qui avaient remporté leurs six derniers matchs, n’avaient pas le même mordant qu’à l’habitude. Plusieurs cafouillages dans leur zone défensive et leur manque de finition autour du filet adverse sont à l’origine de leurs déboires.

Jeff Carter, en avantage numérique, et Mike Richards, en fin de partie, ont assuré la réplique du côté de la troupe de Darryl Sutter. Ils ont tenté de compléter la remontée, mais ils tout simplement manqué de temps.

Andersen blessé

Les Ducks ont subi une lourde perte au cours de la troisième période alors que leur gardien Frederik Andersen s’est blessé au genou droit. Il s’est possiblement étiré des ligaments pendant que les Kings mettaient beaucoup de pression autour de sa cage alors qu’ils tentaient de créer l’égalité.

Jonas Hiller a été appelé en renfort pour compléter la rencontre.

Commentaires